C’est quoi l’upcycling ?

C’est quoi l’upcycling ?

L’upcycling est le fait de donner une nouvelle vie aux objets ou aux vêtements. Là où le recyclage vise surtout à récupérer les déchets et les transformer en matière première, l’upcycling est davantage orienté vers le détournement de fonctionnalité.

L’upcycling, une pratique en décalage

Avec l’essor du DIY (Do It Yourself), le recyclage est devenu un enjeu important pour de nombreux consommateurs. Mais l’upcycling, une pratique qui consiste à donner une nouvelle vie au matériel usagé, est encore mal compris par le grand public.

En effet, les consommateurs n’ont pas toujours conscience qu’ils peuvent transformer leurs objets et vêtements en matières de qualité, voire même les personnaliser.

Pour certains consommateurs, recycler revient à jeter des objets qu’il est possible d’améliorer ou de transformer.

Pourtant, cette pratique est tout aussi bénéfique pour le consommateur que pour l’environnement. Elle permet d’offrir une deuxième vie aux objets et de limiter les déchets.

Les origines de l’upcycling :

Le terme d’upcycling est apparu pour la première fois dans les années 1970 aux Pays-Bas.

Il s’agissait à l’origine d’un terme utilisé pour parler d’objets de seconde main. Il a été popularisé dans les années 1980 par le créateur de mode belge Wim Delvoye qui l’a utilisé pour qualifier sa collection « Made in Holland ».

Aujourd’hui, l’upcycling fait référence aux biens ou matériaux de seconde main qui sont transformés en produits neufs. L’objectif principal est de créer une nouvelle utilité, une valeur ajoutée au produit.

Les consommateurs qui pratiquent l’upcycling peuvent le faire dans plusieurs cas.

Quels sont les objectifs de l’upcycling ?

L’upcycling permet aux consommateurs de limiter le gaspillage, notamment grâce à une réduction des coûts d’achat et une réduction de l’impact environnemental du recyclage. Il permet également de créer un lien social, en proposant à des personnes en situation difficile d’acquérir un objet à moindre coût. Enfin, il favorise la créativité en proposant aux consommateurs d’apporter un regard neuf sur un objet.

L’upcycling : une pratique en plein développement

Le secteur de l’upcycling est actuellement en pleine expansion en France, notamment grâce à la démocratisation de la vente en ligne.

Selon une étude réalisée par le site internet Le Bon Coin, le volume des transactions a augmenté de 20 à 40% entre 2017 et 2018.

En effet, les consommateurs sont désormais plus enclins à acheter des produits en seconde main, car ils ont pris conscience de leur impact écologique.

De plus, les consommateurs souhaitent se réapproprier les objets du quotidien, comme le mobilier ou la décoration intérieure et extérieure. Ils souhaitent ainsi donner une nouvelle vie aux objets et les transformer en pièces uniques à la fois pratiques et esthétiques.

Comment pratiquer l’upcycling dans la vie de tous les jours ?

Le mobilier et la décoration sont les premiers secteurs concernés par le recyclage des objets.

L’upcycling peut être pratiqué dans de nombreux autres domaines comme les vêtements ou les accessoires de mode, mais aussi dans le secteur de l’ameublement et de la déco d’intérieur.

Il est également possible de recycler des objets du quotidien comme des livres, des jouets, du matériel électronique ou encore des meubles.

Pour cela il existe différentes techniques, comme le détournement d’objets ou la customisation, mais aussi la transformation des produits.

Il est donc possible de créer de nouvelles pièces uniques en utilisant des matériaux recyclés et en y intégrant sa propre touche.

Comment faire de l’upcycling dans la mode ?

L’upcycling dans la mode consiste à récupérer des vêtements et accessoires usagés et à les transformer en pièces uniques ou personnalisables, afin de les revendre et de leur offrir une seconde vie.

L’upcycling peut être effectué dans le but de créer des pièces à porter au quotidien, ou bien pour réaliser des pièces uniques. Les vêtements et accessoires peuvent être récupérés dans des friperies, des boutiques vintage ou sur internet. Les vêtements et accessoires sont ensuite triés et nettoyés afin de pouvoir être réutilisés pour d’autres créations.

La customisation est également une technique très utilisée pour créer des pièces estampillées « upcycle », car les clients veulent des vêtements ou des accessoires originaux.

L’upcylcing, vraie tendance de l’économie circulaire

La tendance de l’économie circulaire est en pleine croissance. Les clients veulent désormais des vêtements et accessoires qui ont une véritable histoire, faits avec des matériaux recyclés.

Les clients sont de plus en plus nombreux à vouloir des produits durables, éthiques et responsables.

L’upcycling est fait pour tous ! Il suffit de trouver son domaine de prédilection en termes de création, et c’est parti ! Installez-vous un petit atelier à la maison, récupérez toutes les matières premières qui dormant chez vous (vieux draps dans les armoires, objets anciens oubliés au garage, objets en attente de réparation, etc.) et lancez-vous !

Et si le résultat n’est pas parfait, qu’il laisse entrevoir les marques du temps laissées par la première vie de votre objet, c’est encore mieux. C’est ça l’upcycling !

Inspirez-vous, fouillez dans vos armoires et partout dans la maison, des trésors y dorment… Vous verrez, bientôt vous ne poserez plus le même regard sur les objets, un déchet deviendra vite « valorisable » à vos yeux. Et surtout, osez ! Osez jouer avec les formes, mes matières, et n’hésitez pas à détourner l’utilité première des objets que vous retouchez. Bon surcyclage à tous !