Le 16 juin 1985

Juin 2006

Quelle « drôle » de journée que ce 16 juin, il y a 21 ans !

C’était le jour de la Fête des Pères, il faisait un temps superbe. Toute la famille heureuse, a pris le chemin de la maison de Papy et Mamie (mes parents). Au programme, barbecue. Faire un barbecue était toujours une joie, parce que nous vivions en appartement.

Quand nous sommes arrivés, Mamie était contrariée. Elle avait reçu un appel téléphonique de sa mère : Pépé n’allait pas bien, il se sentait angoissé.

Pépé, c’était une force de la nature, un superbe homme de plus d’1,85 mètre, tellement beau garçon quand il état jeune qu’il avait sa photo dans la vitrine du photographe à Arques. Toutes les filles se pâmaient devant le beau Roger, maître-verrier à la Cristalerie d’Arques.

Ce 16 juin, Pépé avait 82 ans. Pour lui, c’était non seulement la fête des pères, mais aussi son anniversaire.

Mariage de mes grands-parents le 16 août 1926

.

Toute la journée a été ponctuée par des coups de téléphone de ma tante, ma grand-mère … au fur et a mesure que le temps passait, le visage de ma mère s’assombrissait. Le médecin était venu et avait décidé d’hospitaliser Pépé, sans vraiment savoir ce qu’il avait. Il était fatigué ces derniers temps : on finit toujours par payer ses excès. Pépé aimait les gueuletons, les bons vins … et ne se privait pas.

Plus la journée avançait, plus les projets de Papy et Mamie de remonter dans le Pas-de-Calais le lendemain pour se rendre au chevet de Pépé prenaient forme.

Sur le coup de 18 heures, la nouvelle est tombée : Pépé est mort.

.

Mes grands-parents en 1976

Mes grands-parents en 1976

.

Il s’était levé en disant le matin-même : « Jeanne, je vais pas bien, je vais mourir », et le soir il était mort. Ca semblait impossible ; il avait senti arriver sa fin.

Comment Raymond Devos, qui est allé le retrouver hier, aurait-il dit ça ? Peut-être :

.

« il est mort en pleine vie ».

Catherine

2 commentaires pour Le 16 juin 1985

  1. chantetal dit :

    C’était un très beau couple.
    Il aura profité de la vie, 82 ans à l’époque était un bel âge, mais quand on perd les siens, peu importe l’âge, c’est toujours douloureux. Il te reste de doux souvenirs.
    Et comme disent les artistes entre autre, la vie continue.

    J'aime

  2. Jacqueline dit :

    Un bien bel hommage, très touchant…….il faut garder les bons souvenirs et se dire qu’il est parti heureux, bises.

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s