La tour de Champ

Dimanche 9 octobre

Ça commence comme ça : On va faire un tour cet après-midi ?

(tout en pensant que la promenade de mercredi après-midi laisse encore quelques stigmates dans mes genoux… et tout mon corps !)

Justement, quand je vais à la pêche, il y a une tour que j’aimerais bien voir. Je ne sais pas si elle est accessible, mais j’aimerais savoir ce que c’est.

Adjugé. En douce, je vais avaler un advil préventif. Je préfère encore avoir un peu mal à l’estomac que ne pas pouvoir marcher.

.

.

.

Le lieu de pêche est à une petite vingtaine de kilomètres au sud de Grenoble.

.

La commune : Champ-sur-Drac. L’étang : une grande mare à canards.

En ce dimanche ensoleillé, il y a beaucoup de monde autour de l’étang. Les gens profitent du beau temps, malgré tout bien rafraîchi par le vent du nord.

.

La tour, on la voit de loin, effectivement.

.

Elle se situe dans le cœur du village, tout près de l’église.

Nous avançons, avançons… En traversant le village, nous remarquons de nombreux bassins.

.

Nous passons devant l’église Saint-Blaise…  sans nous arrêter. Le lieu est investi par une bande de loulous aux regards pas très accueillants. Non, non, nous n’irons pas les déranger, nous reviendrons en semaine !

Nous avons continué notre chemin, encore et encore…

.

Puis d’un seul coup, plus de tour.

Elle était derrière nous !

.

Nous l’avons retrouvée.

.

Construit au XII° siècle par la famille ALLEMAN. (puissante famille que l’on trouve dans les Savoie, le Dauphiné, les Hautes Alpes)Bastion catholique, il fut incendié par Lesdiguières et démantelé, à l’exception de la Tour, en 1587 contre 6 000 écus, pendant les guerres de religion. La tour a résisté à l’incendie et sur son éperon rocheux domine le village.

Elle est le symbole de Champ sur Drac dans son écusson.Celui ci évoque le passé (avec la tour) et l’avenir (avec la roue de l’industrie).

Source : Ville de Champ-sur-Drac

.

.

Pour l’instant, je n’ai pas encore marché. Mais attention, la suite va arriver !

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 7 commentaires

1, 2, 3… Mika

Non, ma vie n’est pas qu’une succession de jolies balades, de paysages de rêve, de fêtes de famille…

.

Comme vous, j’ai des soucis de santé ou familiaux.

Comme vous, je peux être entraînée dans une spirale descendante.

Comme vous, je pleure. Je pleure à en croire qu’un jour je n’aurai plus de larmes. Mais il en vient toujours.

Comme vous, je perds le goût pour tout ce que j’aimais.

Puis un jour, la routourne se remet à tourner dans le bon sens.

Les soucis sont toujours là, mais la façon de les appréhender change. Et si je lâchais prise comme il est conseillé dans les pages psy de tous tous les magazines féminins ? Si je reconnaissais que je ne suis pas toute puissante et que je ne peux rien contre certaines situations ? C’est arrivé, je n’y suis pour rien, il faut accepter.

Petit à petit, les larmes s’espacent, les envies reviennent… est-ce que je serais en train de sortir enfin du trou noir ?

.

2302485fc55ad1e31000b6b1dac75c21

.

J’ai choisi de revenir avec une nouvelle qui me tient à cœur et qui reflète tout à fait l’ambivalence qui fait qui je suis.

Dès que je n’aurai plus Elvis et Shanghai, c’est fini. Je ne prends plus de chien !

.

F.I.N.I. FINI !

F.I.N.I. FINI  ?

Je vous présente Mika, petit mâle shih-tzu à la robe charbonnée. Il est né le 4 septembre dernier et viendra rejoindre notre foyer le 10 novembre prochain.

.

Officiellement, c’est mon chien. Mais je l’ai également voulu pour Clarisse qui grandira avec lui et aura le plaisir de partager ses jeux quand elle viendra chez Papy-Mamie.

N’est-il pas choupinou ?

Comme Laurie qui possède l’heureuse maman de sept chiots habite près de chez nous, nous pourrons le voir grandir et lui rendre visite régulièrement avant qu’il arrive à la maison.

Les bébés le 13 septembre

.

Quand nous sommes repartis, la nuit tombait sur les côtes de Sassenage. Saint-Egrève commençait à s’illuminer.

 

2302485fc55ad1e31000b6b1dac75c21

.

Avant de m’en aller, sans montrer ni broderie, ni tricot puisque je n’ai rien fait ces dernières semaines, je veux remercier du fond du cœur mes amies qui ont été présentes pour moi pendant ces moments difficiles. Sans elles, sans Jacques, sans Clarisse et sans Cyrille, je ne sais pas où je serais aujourd’hui !

Je vous aime.

A bientôt

Catherine

Publié dans | Tagué , | 19 commentaires

Papy

20160904_160256-001

Image | Publié le par | 9 commentaires

Toi, ça va être ta fête !

Juillet 2016

Sur la route en rentrant de Mauriac : « Regarde, des ânes ! »

Clignotant, tourne à gauche et nous voilà devant l’enclos où paissaient tranquillement une ânesse pleine de mouches…

.

et son petit,  qui s’est lentement approché de nous.

.

Je ne sais pas si c’est Jacques en sortant de la voiture, ou Shanghaï hurlant dans la voiture, qui les ont effrayés, mais les deux ânes, comme pris par la peur se sont mis à gueuler… mais à gueuler !

.

Surtout la mère. Elle s’était approchée de son petit, comme pour le protéger. Ciel qu’elle était moche à brailler comme un âne. 

.

La mère était de plus en plus près de son petit. Représentions-nous un tel danger ?

.

Et d’un coup !

.

Voilà le couple que j’avais pris pour une mère et son petit partis à batifoler un peu plus loin de nos regards.

.

Bon, loupé pour cette fois mon vieux ! 

Allez, on s’en va, on vous laisse tranquilles !

Pendant ces vacances, nous avons vu beaucoup plus d’ânes que partout ailleurs, et principalement que dans l’Ile de Ré dont ils sont pourtant le symbole.

.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 9 commentaires

« Dessine-moi une France ! » de Bé Courtadet

Qu’on est bien en France ! Non contente de le dire à longueur de temps, je le brode grâce à Bénédicte Courtadet.

Dessine moi une france benedicte courtadet

image B. Courtadet

L’ex « Champagne-Ardenne », devenue un morceau de « Grand Est » est un coin que je ne connais pas du tout, du tout.

Sangliers des Ardennes, gentil petit roi au costume trop grand pour lui, couronné à Reims (cathédrale), Champagne bien sûr! et épis de blé en décor ‘lien’.

Source : Bé Courtadet dans son blog France « Membres »

.

.

J’avais appris à l’école primaire que Charlemagne avait été couronné roi à Reims et je connais quand même le champagne de réputation ! Mais j’ai découvert avec surprise que pas moins de trente-cinq rois de France ont été sacrés dans la cathédrale Notre-Dame de Reims.

.

La cathŽédrale de Reims (XIIIme siècle) est un chef d’oeuvre de l’art gothique. ConsacréŽe ˆ la Vierge Marie, elle a éŽtéŽ achevéŽe au XIVme siècle. La galerie des rois sur la façade, on voit Clovis au centre avec sa femme Clotilde. (photo internet)

.

.

Je vais continuer mon ouvrage avec les deux anciennes régions Alsace et Lorraine qui composent désormais le Grand Est avec Champagne-Ardenne.

.

arabesque_coeur

.

Et pour ne pas oublier les vacances encore fraîches, voilà quelques fleurs de moyenne montagne photographiées dans le Cantal : l’œillet des bois partage la prairie en bonne entente avec la marguerite.

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 7 commentaires

Retour de vacances

Il y a déjà presque une semaine que nous sommes rentrés d’une quinzaine de jours de vacances.

Cette année, pas d’île de Ré.

C’est la campagne que nous avons choisie : un petit bout de Cantal enclavé entre la Lozère et le Puy-de-Dôme. Avec la nouvelle répartition des régions de France, nous ne sommes même pas sortis de chez nous, puisque nous étions en « Auvergne-Rhône-Alpes ». Ce petit coin de France s’appelle Sumène-Artense.

Pour être au calme, nous avons été au calme. Le centre de vacances, bien que rempli en cette deuxième quinzaine de juillet, était d’une tranquillité sans pareille. Le matin, les vacanciers émergeaient autour de dix heures, voire plus tard encore… comme nous quoi ! Et le soir, dès que le soleil était caché, il n’y avait plus un bruit !

.

Je n’avais pas pris d’ouvrage en cours : pas de crochet, pas de tricot, pas de broderie ! J’étais juste partie avec des coloriages et des stylos feutres, comme les enfants. J’étais tellement fatiguée en revenant de promenade (même si nous n’avions finalement pas tant marché que ça) que je ne pouvais rien faire d’autre.

.

Si la matinée était vite passée du fait de notre réveil tardif, l’après-midi était consacrée au tourisme. Bon, il fallait impérativement une voiture. Nous avons sillonné tout autour de notre logement de vacances, un coup en haut, un coup en bas, et d’autres fois sur les côtés. Nous nous sommes ainsi retrouvés dans le Limousin, en Lozère, à dix kilomètres ! Nous ne rentrions jamais avant l’heure du dîner.

Les villes ne sont pas très actives dans cette région, malgré de nombreuses industries, et surtout un réseau hydro-électrique très développé. De nombreux barrages permettent aux pêcheurs de s’amuser. Bien souvent, la baignade est interdite dans les retenues.

.

Ce que nous avons vu pendant ces vacances ?

Des cailloux

Des champs

.

De jolies maisons 

(dont un grand nombre à vendre)

Des vaches de toutes les couleurs

La Salers à la robe brun foncé est la plus emblématique de la région

.

Des fleurs

Beaucoup de fleurs de moyenne montagne, comme cette magnifique digitale pourpre.

.

Et également des hortensias dans tous les tons de bleu, rose ou violet :

.

Des papillons

.

Des châteaux

.

Des églises

De la plus modeste,

.

à la plus imposante :

.

Des calvaires et des crucifix

même dans les endroits les plus isolés

.

Et des viaducs, et des ânes, et des puys, et des barrages hydro-électriques, et de très nombreux plans d’eau, et des chats miteux, et des vélos…

Jacques a essayé de photographier les oiseaux de proie qui tournoyaient au-dessus des champs moissonnés. Il n’a pas eu beaucoup de succès. Les milans et buses ne restent pas longtemps immobiles.

.

Il y a aussi ce que nous n’avons pas vu, ou vu que de très loin car uniquement accessible à pied : le site de la Pyramide, le dolmen de Vallat, Notre-Dame de Gatzy, le site de Fraysse, les ruines du château de Thynières…

Nous avons boycotté les grandes surfaces, nous approvisionnant uniquement dans les petits magasins locaux : à nous les bons fromages et la charcuterie à tomber par terre ! Ce n’est pas toujours les vacances, alors on peut faire des écarts.

.

Par contre, quel casse tête pour trouver un petit souvenir pour Clarisse (*) ! Eh bien on a fini par trouver… un petit coussin et une vache en peluche qui lui a fait une peur bleue quand elle s’est mise à meugler.

.

Nos chiens nous ont accompagnés dans chacune de nos promenades. Nous étions toujours tous les quatre. Ils ont adoré être avec nous, et nous l’ont témoigné chaque fois qu’ils nous voyaient enfiler nos chaussures. Mais ils ont détesté les vaches, les chevaux, les ânes et les chèvres qu’ils ont copieusement engueulés à chaque fois que nous leur accordions un peu d’attention.

.

Voilà… Pendant quelques billets, ce sera Auvergne, Auvergne, Auvergne, Limousin, Auvergne, Auvergne, Auvergne…

A bientôt !

Catherine


(*) Véronique et moi, d’un commun accord, avons décidé que désormais je ne posterai que très occasionnellement des photos sa petite Clarisse.

Publié dans | Tagué , , , | 22 commentaires

Encore un drame de masse !

On dit « après la pluie, le beau temps« .

clinique

13 juillet 2016

.

Et c’est vrai que ce 14 juillet était plutôt agréable.

HPIM7295

HPIM7315

.

Mais, en fin de soirée…

AU MILIEU DE LA FÊTE,

PUTAIN DE CAMION !

nice06 14juillet 2016

nice06 14 juillet 2016

Je vais me coucher. Le bilan serait d’une trentaine de morts, d’une centaine de blessés. On parle d’attaque, mais sans revendication, on ne peut utiliser le mot d’attentat.

Et tout à l’heure ?

.

A bientôt 10921978_10205755815322526_151560724_n

Catherine

PS : Le temps de relire mon billet on annonce 60 morts. L’horreur une fois de plus.

Publié dans | Tagué , , | 9 commentaires

« Dessine-moi une France » de Bé Courtadet, et le reste…

Malgré tous les encouragements d’une France (en apparence) unie, nos footballeurs sont restés au pied du podium de la coupe d’Europe. Depuis vingt-quatre heures, c’est le Portugal qui crie sa joie.

Pourtant, la France avait un soutien fervent ici en Rhône-Alpes ! Et devant notre télévision, nous n’avons pas manqué un des matchs de son équipe. Je peux dire que je me suis souvent ennuyée.

 

Moi, ce que j’ai préféré dans toute cette compétition, c’est le public islandais qui tapait dans les mains en criant « HÚH » pour soutenir son équipe.

.

.

En fin d’après-midi, comme pour consoler tous les déçus de cette défaite, notre ciel s’est paré du maillot arc-en-ciel de champion du monde,  après deux jours d’une chaleur accablante, et une averse bienvenue.

.

.

Sinon, la vie coule tranquillement en attendant de partir quelques jours en vacances. Je brode toujours l’ouvrage proposé par Bé Courtadet.

a93fe1_0b3c4c48294c4618a986e90e3b61543f

J’ai finalement choisi de broder d’une seule couleur ce qui, il n’y a pas si longtemps, était trois régions  (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne) et est devenu le Grand Est.

J’ai brodé patiemment deux éléphants en me demandant ce qu’ils venaient faire dans les Ardennes, pour réaliser qu’en fait ce sont des sangliers !

..

.

A bientôt !

Je vous quitte avec ma nouvelle lubie, mes figurines solaires « y’a pas plus kitsch » 

.

et les roses de Percevalière « y’a pas plus délicat » !

Catherine

Publié dans | Tagué , , , , | 7 commentaires

Le plus beau jour de leur vie

Vendredi 24 juin,

Frédéric et Claire

se sont dit OUI pour la vie.

2016-06-24 frederic et claire

Jamais je n’avais vu d’aussi beaux mariés. Claire était éblouisante et Frédéric… Frédéric était magnifique !

Tout a été réussi, et je ne serai jamais assez reconnaissante envers les parents de Claire qui ont aidé nos enfants à tout préparer pendant des mois. C’était vraiment PARFAIT.

20160624_174440

Ce mariage nous a donné l’occasion d’un petit périple de quatre jours, dont quasiment deux sur la route.

Jacques s’est conduit en pilote d’élite, comme à son habitude. J’étais son co-pilote, plus ou moins attentif, mais maintenant que nous avons Madame GPS, je suis moins utile qu’avant.

Sur la banquette du milieu, Cyrille faisait office de barman et gérait le stock de bouteilles d’eau et de Perrier. A l’aller tout particulièrement, nous avons roulé sous une chaleur caniculaire… quasiment jusqu’à notre arrivée. Il était aussi « préposé aux chiens » et devait veiller à ce que Shanghai et Elvis ne se débinent pas à chaque halte.

Et sur la troisième banquette, Véronique, Jonathan et Clarisse menaient leur petite vie tranquille.

sur la route

Nous n’avons pas vu tout ce que j’aurais aimé visiter dans le parc naturel régional du Vexin absolument superbe. Mais y avons passé quand même deux nuitées dans un domaine reposant et très agréable à une dizaine de kilomètres de Giverny.

Les cérémonies de mariage se sont déroulées à la mairie d’Asnières-sur-Seine, et dans le domaine de la Tour Duval, dans les Yvelines, à la limite du Val d’Oise.

Le lendemain, c’est dans le domaine de la Goulée (où nous étions hébergés) que les invités au mariage qui étaient là le 24 et ceux qui n’avaient pas pu venir la veille se sont retrouvés pour une hamburger party… histoire de prolonger le plaisir !

20160625 shanghai

.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 18 commentaires

Mon oeil !

Tous les jours, cette jeune artiste (gauchère) illustre Facebook avec ses magnifiques portraits animaliers, et des phrases bien choisies.

FB_IMG_1465403868118

 

Je vous invite à visiter :

Tous les animaux y ont une place de choix, même ceux à deux pattes car elle dessine également des humains.

Pour ceux qui ont déjà un joli coup de crayon, vous trouverez des cours en ligne.

Et alors, est-il vrai que

Tout le chien est dans son regard ?

M. Shanghai l’autoritaire

Elvis le tendre

.

Pour partager leur vie au quotidien, je pense vraiment que le regard reflète la personnalité.

Et pourtant, quand nous nous absentons, celui qui m’attend avec le plus d’impatience, qui me manifeste sa joie avec le plus de ferveur à notre retour, c’est toujours Shanghai.

A bientôt !

Catherine

Publié dans | Tagué , | 5 commentaires