Serres (Hautes-Alpes) et autour

Hier était encore un jour sans… sans soleil. Et il faisait franchement frais.

Nous avons décidé d’aller faire un tour à Serres. Peut-être y verrions-nous ce qui manque un peu ici, comme des boutiques ou des échoppes d’artisans.

Mauvaise idée.  Serres est une très jolie ville des Baronnies Provençales,  mais à un énorme défaut : celui de se situer sur un axe routier très fréquenté (Grenoble-Sisteron) . C’est comme ça que nous nous sommes retrouvés dans un bouchon à l’entrée de Serres dont le coeur médiéval est très touristique.

Fotor_150550766801238

.

Nous avons  tourné  un peu, avec pour seule intention celle de quitter le bruit et les voitures.

Fotor_150550186924347Fotor_150550156127578

.

Pour ne pas rester sur une demie-déception et rentrer trop tôt,  vous avons bifurqué vers Sigottier. Sans doute à cause du temps, nous n’avons vu aucun grimpeur sur le site d’escalade.

Fotor_150556177700249.jpg

.

Là je me suis sentie revivre quand j’ai vu qu’à  seulement trois kilomètres et demie du village, il y avait une fabrique artisanale de laine angora issue d’un élevage de chèvres

Trois kilomètres et demi ? Ils feraient mieux d’indiquer la distance en longueur de temps ! Le cadre était magnifique, la route moins.  Nos craintes étaient bien de croiser un autre véhicule ou de prendre une pierre tombée de la falaise sur la voiture.

Tous le long de ce parcours, j’ai répété (comme souvent au cours de nos promenades) : « Et dire qu’il y a des gens qui vivent tout le temps ici ! »

Nous sommes arrivés à  la Ferme de la Montagne sans voir un chat,  ni la moindre chèvre. L’endroit était adorable,  même sans soleil.

Fotor_150550226335462

Pas un chat ? MENTEUSE !

.

La petite boutique était ouverte. Mais personne pour nous accueillir.  À l’entrée, il y avait des écharpes et des étoles tissées et tricotées de toute beauté.  Le fond de la boutique était couvert de pelotes qui semblaient bien moelleuses. Je me voyais déjà en train de tricoter une écharpe toute douce.

Nous avons patienté quelques minutes en ne touchant que du regard. Une pancarte indiquait que s’il n’y a personne à la boutique,  c’est que nous ne sommes pas bien loin.

Nous avons finalement rebroussé chemin… sans voir quiconque, sans laine et un peu déçus.  Enfin, moi surtout.

Voilà.  Nous avons vu encore de beaux coins en rentrant sur Veynes. Les quelques jours de mauvais temps que nous venons d’avoir ont déjà bien changé la végétation qui prend définitivement les couleurs de l’automne.

Fotor_150555798616639

Fotor_150555822430633

Fotor_150556086506471

.

Ce matin, le beau temps était de retour. Quelle aubaine pour les pêcheurs qui participeront cet après-midi au concours sur le lac des Iscles !

Quant à nous, nous trouverons bien une occupation.

A bientôt

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Serres (Hautes-Alpes) et autour

  1. annie hamelin dit :

    bonjour Catherine j aimerais pouvoir vous joindre j aimerais vous informer de l expo de mon club de broderie ou lors de la dernière expo nous avions fait votre connaissance amitiés

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s