Car j’étais sur la route toute la sainte journée…

Qui c’est qui s’y colle encore une fois pour raconter le trajet ? Bibi ! Enfin moi, Don.

Avec ma petite tête de laine, il a fallu que je creuse dans ma mémoire pour retrouver ce qui s’est passé le 12 septembre dernier. Vous pensez, trois jours en arrière, j’ai des oublis, d’autant que depuis trois jours, on ne chôme pas.

PicsArt_1442009174494

.

Bon, on est parti avec le beau temps, tout en sachant que ça n’allait pas durer. La météo avait bien prévenu qu’une perturbation allait traverser la France du sud au nord, et comme nous allions d’est en ouest, on ne pourrait pas l’éviter.

2015-09-014

.

Plus on roulait vers Lyon, plus le ciel s’obscurcissait et il pleuvait même par endroits.

20150912_113910

20150912_121350

Et c’est au moment d’une petite halte café, dans le Beaujolais (Aire des Pierres Dorées à Bully – 69) que nous avons pris notre première bonne averse sur la tête.

20150912_110412

.
Heureusement, j’avais eu le temps de grimper dans un arbre. Petit, mais arbre quand même !

20150912_111805

.

Le pompon, c’est quand on est arrivé en Auvergne. Pendant qu’il tombait des seaux, la moyenne kilométrique chutait et l’heure d’arrivée reculait.

On ne pourra pas dire qu’on n’avait pas été prévenu : la sécurité des autoroutes fait bien les choses.

2015-09-013

.

Ceci dit, quand il pleut comme ça, même si on est prévenu, qu’est-ce qu’on peut faire ? Elle gueulait « ARRETE-TOI ! » Il lui répondait : « Je peux pas m’arrêter là voyons ! »

2015-09-015

.

L’objectif était d’essayer de sortir de cette galère, et trouver un endroit pour s’arrêter manger, si possible après la pluie.

On n’a pas tenu. On s’est arrêté en Auvergne et ils ont mangé leur casse-croûtes comme des malheureux dans leur voiture. Il pleuvait des seaux… si bien que les chiens n’ont même pas eu droit à la pause pipi.

2015-09-12

.

Petit à petit, le temps à fini par se calmer. L’entrée dans le Limousin a été moins humide !

20150912_154657

.

A Saint-Sornin Leulac, elle s’est moquée de lui. C’est là qu’il y a deux ans il a pris l’unique contredanse de sa carrière de pilote d’élite. Pour avoir roulé à 53 km/heure au lieu de 50, ça lui avait coûté quatre-vingt dix euros et un point sur son permis de conduire !

Depuis, on connaît Saint-Sornin Leulac dans la Haute-Vienne.

2015-09-016

.

Les vaches limousines sont de grosses feignasses qui passent leur temps couchées !

20150912_155648_1

.

Comme il n’y avait plus rien à photographier, elle s’est dit qu’elle allait se focaliser sur les beaux arbres. C’est à dire des arbres presque morts. Elle les aime bien : ils ont l’air en pleine forme de l’extérieur, et ils sont plein de bobos qui sortent de l’intérieur.

Comme elle !

2015-09-017

.

Allez, à deux heures de l’arrivée, une petite pause pipi pour les chiens, goûter/café pour eux. En retard pour en retard, on n’en était plus à une demi-heure près. Surtout qu’il y avait des déviations qui nous rallongeaient rudement.

Chouette, encore un bel arbre !

20150912_171257

.

Là, de peur de manquer de batterie, elle a arrêté son appareil photo et son téléphone. Il fallait qu’il lui reste du jus pour le grand moment : l’arrivée sur l’île.

C’est quand même là qu’il a fait le plus beau de tout le parcours. Le soleil, on l’avait en pleine figure.

20150912_184952

20150912_185247

.

Et enfin : LE PONT ! Même le péage semble beau.

20150912_185520

20150912_185557

20150912_185819

.

Ça y est, on y est ! Et là plus rien n’est pareil : la lumière, les parfums, les paysages.

20150912_190035

.

Nous prenons la direction de Sainte-Marie-de Ré. Ils ne le connaissaient pas avant le mois de mai. Ils l’ont tellement aimé qu’ils y sont revenus !

20150912_190356

20150912_190449

20150912_190509

20150912_190622

20150912_190820

.

Nous y sommes pour quelques jours encore. Le temps fait un peu des siennes : beau, pas beau, beau, pas beau. Mais l’important, c’est qu’eux, ils soient heureux et de bonne humeur !

A bientôt

(au fait, on est à l’Ile de Ré !)

Signature Don

Cet article, publié dans , est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Car j’étais sur la route toute la sainte journée…

  1. En Limousin, les arbres morts c’est depuis la tempête de 99, çà parait loin mais pas tant. Sieur Don les vaches limousines ne dorment pas toujours, ce sont les plus belles, elles ont de beaux yeux et je n’en mange jamais.

    J'aime

  2. Françoise. dit :

    Quel beau voyage pour t’emmener dans son petit coin de bonheur. Sois content elle ne t’a pas oublié à la maison et sur le tableau de bord tu vois bien le paysage à l’abri de la pluie, profites !
    J’espère que vous aurez de belles journées sèches et ensoleillées. Vive les photos.
    Bonnes vacances à tous

    J'aime

  3. gateauthierry dit :

    le bonheur c’est d’être ensemble, sous la pluie ou le soleil!

    J'aime

  4. Chantal dit :

    Pluie, soleil… L’important n’est pas la météo mais bien ce magnifique endroit que vous racontez, toi comme elle, à merveille et en nous donnant envie d’y aller.
    Peut-être une petite visite de prévue pour voir les belles choses à La boutique de Fred.
    Quoiqu’il en soit, profitez bien !

    J'aime

  5. chris dit :

    Quel voyage dantesque ! profitez bien de l’ile de Ré et attention de ne pas vous envoler !
    bisous

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s