Saint-Pierre de Chartreuse

Lundi dernier, nous avons eu encore une journée estivale. La température en plaine avoisinait les trente-cinq degrés.

Nous avons décidé d’aller nous balader en Chartreuse. Nous nous sommes arrêtés en deux points : le Fort du Saint-Eynard et surtout…

HPIM1522 (1)

.

Saint-Pierre de Chartreuse

408_001

HPIM1528 (1)

.

C’est une petite ville de moyenne montagne (environ 1000 m d’altitude) qui offre les joies du ski en hiver et des randonnées, du VTT, des marchés artisanaux en été.

HPIM1574 (1)

La statue de Saint Bruno

HPIM1525 (1)

HPIM1576 (1)

.

La chapelle du Rosaire

650_001 (1)

HPIM1580 (1)

On voit la chapelle toute petite au-dessus des toits. Pour l’atteindre, il faut prendre un sentier de randonnée et avoir envie de marcher.

IMGP8355 (1)

.

Cette balade était comme un pèlerinage. Bien qu’à seulement vingt-cinq kilomètres d’ici, nous n’y étions pas retournés depuis vingt-ans.

Il y a vingt ans, c’était la belle époque où nous travaillions tous les deux, et les vacances scolaires étaient une vraie galère. Les enfants partaient trois semaines en colonie de vacances, et il fallait ensuite s’organiser pour les six semaines restantes, sachant que nous n’avions que trois semaines pour Jacques, et quatre pour moi. Au total, nous ne passions donc qu’une semaine de congés tous ensemble !

Cette année-là, nous avions loué une partie du gîte Merlin Gerin où je restais avec les enfants et Jacques venait nous rejoindre le soir après le travail.

Il ne faisait pas toujours beau… euphémisme : il pleuvait souvent. Mais pour les enfants, je sais que ce séjour en pleine campagne, au milieu des vaches, reste un merveilleux souvenir.

HPIM1590

1995 : Cyrille avait 13 ans, Véronique 11 ans et Frédéric 8 ans.

.

Nous étions réveillés par les clarines, et dès la porte ouverte, notre dalmatien Indira partait courser les vaches. Nous étions obligés de la retenir craignant qu’elle ne prenne un vilain coup de pied dans la gueule.

.

Le télécabine des Essarts

HPIM1539 (1)

HPIM1559 (1)

.

L’été, on arrivait au gîte par une petite route très raide et tournante. En hiver par contre, les chalets du haut de Saint-Pierre n’étaient accessibles que par le télécabine des Essarts qui part du village (longueur de 1450 mètres pour un dénivelé de 450 m).

HPIM1562 (1)

.

Ah, ce télécabine… et surtout ses poteaux. Les enfants se sentaient « alpinistes » quand ils avaient monté quelques échelons !

HPIM1555 (1)

2015-09-05 (1)

.

Le gîte Merlin Gerin

Vingt après, rien n’a changé. Le gîte est toujours là, ainsi que le chalet de Jacques Brel qui y a souvent séjourné. Merveilleuse rencontre pour les enfants des employés de Merlin Gerin qui allaient au ski du jeudi, puis du mercredi après-midi.

Capture plein écran 05092015 143250.bmp (1)

2015-08-31 (2)

.

Cette grande maison était très prisée par les employés, surtout en période de ski. Elle était également souvent réservée pour des week-ends festifs, notamment des mariages.

Elle est compartimentée en trois logements : en haut, et sur deux niveaux, un logement pour six personnes et un logement pour huit personnes. En bas, un logement pour dix-huit personnes, un local pour ranger le matériel de ski et une salle de jeux.

HPIM1532 (1)

En 1952 […] On inaugure le chalet de Saint-Pierre de Chartreuse et les sorties de ski familiales. (Les gens de Merlin – 1997 – p 35)

HPIM1600

HPIM1533 (1)

Le chalet de Jacques Brel. Né en 1988 à Saint-Pierre de Chartreuse, le festival Rencontres Brel est très vite adopté par les habitants du territoire puis les Isérois et les Savoyards. De la chanson francophone aux musiques du monde et, plus récemment, les musiques actuelles, les Rencontres Brel voyagent à la découverte de nouveaux styles et de différents publics.

HPIM1599

Jolie tablée. Mes parents sont venus nous rendre visite, ainsi que Lionel, moniteur de colonie de vacances des enfants. C’est Cyrille qui prend la photo (1995)

.

Les vaches

HPIM1530 (1)

IMGP8352 (1)

HPIM1593

Pas peureux Frédéric, du haut de ses huit ans !

HPIM1529 (1)

.

Les vaches sont toujours aussi libres. Leur territoire est délimité par des clôtures électrifiées et surtout deux « pièges » qui leur interdisent de le dépasser.

HPIM1536 (1)

HPIM1594

Ce jour-là, le piège à vaches était devenu un piège que Pierre et Lolo avaient bien du mal à franchir avec la poussette de Chloé  !

HPIM1526 (1)

.

Hier

2015-09-006 (1)

Aujourd’hui

HPIM1547 (1)

.

Les fleurs de moyenne montagne

2015-08-032 (1)

.

Signe que l’automne est quasiment déjà là : les colchiques sont presque fanées, les carlines commencent à donner des graines et les arbres jaunissent.

2015-08-31 (1)

HPIM1565 (1)

.

Shanghai et Orient ont fait cette balade en voiture : pas la peine d’imaginer ces deux gueulards au milieu des vaches !!!

A regret,  nous reprenons le chemin en descente.

HPIM1568 (1)

.

Ce n’est pas fatiguée que je suis rentrée de cette balade : c’est fracassée. La terre est bien basse et c’est quasiment à quatre pattes que j’ai photographié Don et nos jolis chardons.

HPIM1552 (1)

.

Depuis, histoire d’attendre que mes courbatures disparaissent, j’ai repris mon point de croix. Cela faisait plusieurs mois que je l’avais abandonné !

20150904_223731 (1) (1)

.

Ce modèle de Filanthrope fait partie d’une série de quatre : Dia de los muertos. Toujours aussi raisonnable, je me suis offert… les quatre !

A bientôt !

bisous

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Saint-Pierre de Chartreuse

  1. Mamily dit :

    Il m’en faut peu pour être heureuse ? Quand j’ai lu 1.2.3 j’ai fait ouf ! J’essayais vainement d’aller vous lire et c’était codé, je ne sais pas comment avoir un mot de passe et j’avais de la peine de ne plus vous lire, à mon âge je suis fragile et sensible.
    Quel beau reportage, que la montagne est belle, quelle chance de profiter de cette nature. On reconnait bien les enfants.
    Merci pour ces photos, s’il vous plait, ne me faites plus jamais peur « ne me quittes pas » …. amitiés.

    Aimé par 1 personne

    • Catherine L. dit :

      Mamily, rien qu’un message comme le vôtre donne envie de continuer, continuer, continuer.
      J’ai encore des tas de photos à trier, de ce lundi-là, du jardin des plantes… et nous irons bientôt à l’Ile de Ré.
      Je vous embrasse en vous souhaitant un bon dimanche.

      J'aime

  2. Aucune photo ne s’affiche chez-moi.

    J'aime

  3. Françoise. dit :

    Superbes photos d’avant et de maintenant. Que de beaux sites, que la Montagne est Belle chante Ferrat et je suis bien d’accord avec lui ! Merci Catherine pour la promenade. Bonnes petites croix !

    Aimé par 1 personne

    • Catherine L. dit :

      C’est gentil Françoise. Nous avons été heureux de voir qu’en vingt ans le cadre n’avait pas du tout été changé sur cette partie de la commune (le village, c’est autre chose !)
      C’est toujours aussi tranquille. Par contre, il faut toujours veiller sur les enfants, car les falaises abruptes ne sont pas loin. La montagne est belle.. et dangereuse.
      Bises.

      J'aime

  4. ticia45 dit :

    Ah te revoilà !! Le pantalon de Frédéric et son haut digne d’un grand couturier 👍 c’était sûrement la mode. Même quand tu étais plus jeune tu ne souris pas sur les photos…magnifique photos comme d’habitude. Bises

    Aimé par 1 personne

  5. la souris dit :

    belle balade les photos donnent envie d y aller

    Aimé par 1 personne

  6. le briz dit :

    pour moi pas de photos non plus , mais je suis contente de vous retrouver
    ma vie n’est pas des plus palpitante comme beaucoup d’entre nous ,mais ce que j’y fais
    me plait beaucoup ,pas banal !!! petit clin d’œil ;SIDONIE

    Aimé par 1 personne

  7. Chantal dit :

    Quelle belle promenade !
    Ton coin est vraiment magnifique.
    Les enfants ont grandi depuis mais ils sont identifiables.
    Par contre, tu étais déjà bien sérieuse sur tes photos. Pas l’once d’un petit sourire.
    Passe un bon dimanche, gros bisous d’une ancienne belge devenue axonaise et qui se trouve ardennaise le temps d’un week-end prolongé chez fifille

    J'aime

  8. MissParker dit :

    Cc Catherine … Quelle belle balade … le coin est magnifique !!!
    Souvenirs, souvenirs …
    Bisous, caresses à aux Poilus 😉 Beau dimanche

    J'aime

  9. Sylvie dit :

    Jolis souvenirs en somme et quelle chance que cette belle montagne n’est pas changée !! et avec le soleil en plus ! je prends tout, air pur, grands espaces, vaches, fleurs, j’adore ! 😉 bonne semaine Catherine !

    J'aime

  10. lecracleur dit :

    Enfin j’accède à ta page cela a duré plus d’ une quinzaine de jours sans pouvoir venir wp me demandait mon pseudo et mon passe malgré cela: rien .wp m’indique que c’est un blog protégé. merci pour ces séries de belles photos d’hier et actuelles il est vrai que près de chez soi il y a toujours des merveilles à voir et certainement plus par chez toi avec la montagne où les lumières changent selon les jours et le temps

    J'aime

  11. Ping : On est toujours en Chartreuse | 1, 2, 3 … Catherine !

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s