Léa au Jardin des Plantes de Grenoble

Ce n’est pas qu’il fasse mauvais, mais il se pourrait bien qu’il pleuve. Alors si on veut sortir, c’est tout de suite maintenant… avant le déjeuner.

Nous nous attendions à trouver un Jardin des Plantes vide de monde. Mais non ! De nombreux promeneurs ont fait comme nous.

.

Et qu’ils ont eu raison : les parterres de fleurs sont magnifiques. Et les petits écureuils viennent quémander des friandises, spectacles qui ravit les enfants et leurs parents. Pour les photographes, les enfants sont énervants ! Dès qu’un écureuil pointe le bout de son museau, il y a toujours un enfant qui fonce en courant pour essayer de l’attraper.

Derrière le mur d’enceinte du Jardin des Plantes, les jolies façades de la rue Haxo.

.

.

Les rosiers ne sont pas encore éclos. Mais quand faut-il dont que j’aille au Jardin des Plantes pour voir la roseraie au summum de sa floraison ?

.

Les pivoines elles sont déjà bien avancées, et la forte pluie de samedi après-midi les a fait souffrir. Quelle merveille de fleur !

.

Les petites pensées de toutes les couleurs sont la base de la plupart des parterres.

.

Les tulipes aux tiges fragiles plient sous le poids de l’eau. Beaucoup sont déjà fanées.

.

Le plus doux des spectacles est celui de maman cane et sa progéniture qui arpentent le jardin, un coup dans l’eau, un coup sur terre. Tout le monde se dandine à la queue-leu-leu sous nos regards attendris.

.

Les poissons du bassin sont repus, gavés de morceaux de pains gros comme le bras. Ils n’en peuvent plus et n’en veulent plus.

.

Par contre, les pigeons ont toujours faim, et chaque promeneur qui arrive avec du pain sec est courtisé.

.

Les oiseaux sont heureux ici !

.

J’avais emporté Léa, ma dernière poupée tout juste finie de la veille. Ce qui est pratique avec une poupée, c’est qu’elle ne fait jamais de grimaces sur les photos, et qu’elle se pose exactement où je veux !

.

Le trésor de ce jardin, c’est bien sûr ses fleurs qui changent à chaque saison. Mais c’est aussi ses grands arbres originaires de contrées lointaines.

.

Eh l’écureuil… on t’a eu finalement !

.

Il n’y a pas à dire :

J’adore ce jardin.

Je crois que je ne m’en lasserai jamais.

.

Seul bémol, mais que j’accepte volontiers étant donné le comportement désinvolte de certains : les chiens n’y sont pas autorisés.

.

sprbrs_lntulipy

.

Contre toute attente, l’après-midi a été ensoleillé. Privés de Jardin le matin, les titis ont pu aller faire un petit tour au parc.

.

Bonne semaine à tous.

A bientôt !

Catherine

Cet article a été publié dans . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Léa au Jardin des Plantes de Grenoble

  1. MissParker dit :

    CC Catherine … MERCI pour cette très belle balade … la Nature est si belle !!!!!!!!!
    Douce semaine, bisous et paouilles à tes Titis 😉

    J'aime

  2. MissParker dit :

    😕 je voulais dire papouilles 😀

    J'aime

  3. chantetal dit :

    Quelle chance elle a Léa de pouvoir découvrir ce magnifique jardin des plantes.
    Ca ne m’étonne pas que tu aimes t’y promener.
    De plus, vu ta tenue, le temps était clément.
    Bonne semaine, bisous.

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s