Ma première sortie : cité médiévale de Conflans (73)

A peine née, me voilà affublée d’une écharpe et en route pour une balade par un froid mordant.

D’après ce que j’ai compris, il avait un truc à aller chercher à Albertville, en Savoie.

En route les chiens ! Ceinture de sécurité. Clic.

.

En route Lou ! Me voilà collée au plafond de la voiture. Clac.

.

Le trajet s’est bien déroulé. Elle s’exclamait sur les montagnes. C’était toujours MA-GNI-FIQUE, même si le temps était couvert.

.

Régulièrement elle disait : « Tu crois qu’on va avoir de la neige ? » « Tu crois qu’on va voir le Mont-Blanc ? » Pas besoin de radio avec elle, elle fait tout : les questions, les réponses, et même les chansons.

Bifurcation : à gauche Chambéry, à droite Albertville. Le massif des Bauges n’est pas très enneigé. D’ailleurs, plus on s’éloigne de Grenoble, moins on voit de neige.

.

A part ce panneau sur l’autoroute, pas beaucoup de signe du Mont-Blanc.

En regardant bien à gauche, on le voit le Mont-Blanc !.

.

Au péage d’autoroute, elle lui dit : « Demande si on voit le Mont-Blanc ! » La réponse de l’employé : « Vous ne verrez rien aujourd’hui. Il y a trop de merde ».  Bon, ben inutile de continuer de le chercher.

Sortie 26. C’est là qu’il a rendez-vous pour récupérer son truc. On attend sur un parking près d’un joli pont sur l’Isère.

.

Là, elle me sort de la voiture pour me montrer les montagnes. Elle veut que j’attrape une pneumonie ou quoi ?

.

Le gars avec lequel il avait rendez-vous arrive. Transaction. Echange de quelques mots. Et conseil de jolie balade pas loin.

.

La cité médiévale de Conflans

Nous ne quittons pas la commune d’Albertville. Nous montons, montons, montons… Il s’inquiète un peu : difficile pour deux voitures de se croiser sur cette petite route.

Nous arrivons sur un parking. Et nous voilà partis pour une balade bien sympa.

.

Elle n’attend même pas que nous ayons passé la porte de la cité pour prendre ses premières photos !

Le château rouge est construit par le secrétaire du Comte Vert,  André de Belletruche au XIVème siècle. Il est actuellement en cours de restauration.

 

Les chiens, faut faire pipi avant d’entrer dans la cité !

.

La porte Tarine (XVe siècle)

Cette porte permettait de rejoindre la vallée de la Tarentaise.

.

La Tour Sarrazine (XIIe siècle) et le jardin public

Ce donjon carré situé sur l’esplanade de l’ancien château de Conflans est un vestige du château ou maison forte de La Cour.

.

.

Dommage que le temps soit si bouché. Les sommets sont tous dans les nuages.

Le jardin de la Tour Sarrazine et l’esplanade de la Grande Roche permettent de découvrir un panorama exceptionnel sur la confluence de l’Arly et l’Isère jusqu’au massif de la Chartreuse, en passant par celui des Bauges (*).

Château de Manuel de Locatel – Le château dominant Albertville fut bâti entre 1579 et 1593, par Jean Antoine de Locatel, homme d’armes au service des ducs de Savoie, l’édifice a plus une fonction résidentielle que défensive.  Ne se visite pas.

 

.

La Place et la Maison Rouge

.

Classée monument historique, la Maison rouge est la seule demeure construite en briques à Conflans. Elle a été édifiée à la fin du XIVe siècle (1397) et abrite aujourd’hui le Musée d’art et d’histoire d’Albertville (*).

Au premier plan, la fontaine Garella  (1753) qui doit son nom à un ingénieur piémontais.

 

.

L’église Saint-Grat (XVIIIe siècle)

Saint-Grat était un évêque d’Aoste (Italie) qui vécut au Ve Siècle. On dit qu’il avait le pouvoir de protéger les vignes et les récoltes contre la grêle et les orages.

.

.

Les enseignes

Suite à la commémoration du centenaire de la création de la ville d’Albertville en 1936, les Amis du Vieux Conflans, association dont l’objectif est la sauvegarde de la cité, décident de rappeler le passé prospère de la vieille bourgade en “rouvrant boutiques”.

Les rues s’animent grâce au postillon (cocher), cordonnier, dentellière et bien d’autres métiers qui avaient disparu des rues de la vieille cité.

.

.

Au départ, les enseignes sont une trentaine, en tôle découpée et peinte, inspirées des enseignes historiques ou de dessins orignaux (rémouleur). Elles sont l’œuvre de monsieur Julliand pour la conception et de monsieur Vouthier pour l’exécution.

Dès 1959, Rémy Martinetto, artiste peintre installé à Conflans, décide d’entretenir les enseignes existantes et d’en créer de nouvelles au gré des ouvertures des commerces dans la cité : “Au carré” (marchand de foulard) dans les années 1970 , puis “Clé aux fées”.

.

La fée qui a la clé de tous les coeurs.

 

.

Au fil des ans, les enseignes embellissent les rues de la cité de Conflans, faisant le lien entre les activités présentes et passées.

(source : enseignes)

.

Les rues

.

Les promeneurs sont rares et tous nous gratifient d’un bonjour ou d’un sourire. Les commerces sont quasiment tous fermés. Mais nous ne pouvons pas dire que nous n’avons pas vu un chat !

.

Bon, ben maintenant il faut rentrer. Elle en a plein les cannes. Et je crois que son Monsieur Shanghai aussi ! Il faudra revenir pour voir l’autre porte, la Tour Ramus, la deuxième fontaine, et tout, et tout…

C’est juste sur la petite route qui redescend vers Albertville que nous prenons les premières gouttes. Le reste du trajet s’est fait sous la pluie et la neige.

.

Voilà, c’était ma première sortie. 

.

Foi de Lou,  j’ai eu sacrément froid !

Lou

(*) Source : Document touristique « Laissez vous conter le Musée d’art et d’histoire ». Ville d’Art et d’Histoire – Albertville.

Cet article, publié dans , est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Ma première sortie : cité médiévale de Conflans (73)

  1. Dans la voiture c’est une partie de cochon pendu, trop drôle.

    J'aime

  2. lecracleur dit :

    lou y es tu,? que fais tu ?à part cette promenade avec les chiens
    peux tu faire une poupée pour carmen à l’occasion de son anniversaire ?

    J'aime

  3. chantetal dit :

    Belle promenade pour Lou.
    Tu excelles dans beaucoup de domaines. Tes photos sont superbes et invitent à la découverte de la région.
    Bonne semaine, bisous.

    J'aime

  4. MissParker dit :

    Hello Catherine … Bienvenu à Lou 😉 et MERCI pour cette très belle balade 😀
    Bisous et Câlins ;), douce semaine

    J'aime

  5. Beaj dit :

    Catherine, Thanks for sharing your outing with us. What an amazing area. I love your sense of whimsy as well.

    J'aime

  6. Noëlle dit :

    Merci pour ce beau reportage!

    J'aime

  7. Marie des fées dit :

    j’adore les enseignes 🙂 merci Catherine pour la balade. A la belle saison ca doit etre un peu comme Pérouges question touristes

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s