L’île O Pierres à Montpeyroux (Puy-de-Dôme)

C’est vraiment le hasard qui nous a fait découvrir Montpeyroux, classé parmi les plus beaux villages de France.

.

Quand je dis découvrir, j’exagère. J’étais tellement fracassée des trois jours précédents que la visite ne s’est faite quasiment qu’en voiture. Au passage, heureusement que Jacques a son brevet de pilote d’élite, parce que certains endroits ne sont pas vraiment praticables.

montpeyroux 18_8_2013

montpeyroux 18_8_2013

.

Normalement, quand on arrive à Montpeyroux, il faut se garer en bas du village (parking obligatoire) près du cimetière… et ensuite prendre à pied la route qui monte, qui monte, qui monte…

.

Mais moi, j’avais téléphoné à Aurélie. C’est elle qui m’a dit d’aller en voiture jusqu’à son atelier pour éviter d’avoir à monter tout le village à pieds ! Nous avons été regardés de travers par les riverains, nous avons même dû nous justifier : je ne pouvais plus arquer… ça peut se comprendre non ?

.

Alors pourquoi voulais-je tant voir Aurélie ?

Quand nous partons quelques jours, il est habituel que nous rapportions un petit souvenir aux enfants. Là, j’aurais pu leur rapporter une vierge en plâtre achetée à Monton. Et c’est à peu près tout ce que j’avais vu jusqu’à notre départ !

Je m’attendais à trouver des ateliers d’artisans à Billom (dont je parlerai un peu plus tard). Rien… Même pas une échoppe avec des cartes postales.

Nous avons tourné dans et autour de Clermont-Ferrant, sous une chaleur lourde, évitant les sens interdits, les voies piétonnes, nous retrouvant dans Chamalières, puis Royat… sans rien voir de ce que je voulais :

je voulais DE LA LAVE DE VOLCANS !

J’en étais arrivée à me dire que nous allions remonter sur le plateau de Gergovie ramasser des cailloux que j’emballerais avec un joli ruban. Ça au moins, c’était local !

En cherchant sur mon smartphone, j’ai trouvé l’atelier d’Aurélie, artisan d’art d’émaillage sur lave,  une vraie créatrice à qui j’ai téléphoné pour prendre rendez-vous sur le chemin du retour le dimanche.

.

Nous avons été accueillis par une jeune femme pétillante, amoureuse de son travail.

Aurélie dans son atelier

.

Son atelier est installé dans une ancienne maison avec une porte imposante.

.

Très disponible, elle nous a expliqué la différence entre les laves, m’a laissé lui poser toutes les questions que je voulais, photographier tant et plus, et surtout prendre tout mon temps pour faire mon choix.

Le four à émaux

.

Les créations d’Aurélie

Les presse-papiers ont été mon coup de coeur ! On peut en faire des combinaisons par centaines, jouant de la taille des « galets », des couleurs et de l’agencement, en ligne, en quinconce, les uns sur les autres …

2013-08-18 Montpeyroux

.

.

.

montpeyroux63

.

Les bras chargés, fière de mes achats qui à coup sûr font faire mouche, je quitte Montpeyroux à regret, sentant bien que j’ai quand même loupé quelque chose de bien joli.

Nous reviendrons à Montpeyroux un jour,

pour la visite du village

sans oublier un petit coucou à Aurélie !

.

Maintenant, pour tous les détails sur l’activité d’Aurélie, sur ses réalisations et si, pourquoi pas, vous voulez vous offrir une de ses réalisations, allez voir son site :

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour L’île O Pierres à Montpeyroux (Puy-de-Dôme)

  1. Sylvie dit :

    C’est original et le choix a dû effectivement être difficile, merci pour cette visite gratuite !!!

    J'aime

  2. MissParker dit :

    Superbe visite !!!
    Merci pour le lien 😉
    Bisous Catherine, douce soirée

    J'aime

  3. Les pavés me plaisent… et puis çà peut servir. Je vais faire un tour sur le site.

    J'aime

  4. chantetal dit :

    Malgré une visite éclair, le village a l’air bien beau.
    Tu as eu raison de braver les regards incendiaires des riverains, la visite valait la peine.

    J'aime

  5. palmire dit :

    Le travail de la lave, c’est VOLVIC : taille, emaillage, etc.(.Volvic , plus connue pour son eau)
    on peut aussi rapporter de Clermont un saint Nectaire ! ou un gaperon. Mais c’est vrai que leur durée de vie n’a rien à voir avec la lave, émaillée ou pas.
    Il y a aussi beaucoup beaucoup de potiers de Ravel à Laschamps, Riom, et je croyais Billom… mais je n’ai pas leurs adresses ici.

    J'aime

  6. Titilaeti dit :

    Et oui je l’ai visité l’année dernière le village de Montpeyroux, il est très beau, c’est vraiment à faire !
    J’ai aussi fait un tour chez Aurélie, c’est du très beau travail 🙂 Et on a fini à prendre un verre sur la petite place si calme 🙂

    J'aime

  7. chris dit :

    P’tit coucou en passant!! Bises

    J'aime

  8. Aurélie dit :

    Bonjour, je viens de découvrir votre très sympathique article!! 🙂
    Merci beaucoup Mme Catherine et à bientôt j’espère dans notre joli village très cordialement, Aurélie

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s