La montée à l’alpage de Côté Lac

L’histoire de cette belle poya(*) remonte sept ans en arrière.

frise-coeurs

La Clusaz et le Grand Bornand (74)

C’était en avril 2006. Une journée inoubliable en toute amitié.

Jacques et moi avions été gentiment reçus par Ji (en compagnie de son amie Dé). Nous avons profité d’une belle journée ensoleillée en Haute-Savoie. Shopping à La Clusaz et au Grand Bornand.

C’était l’époque où j’étais encore pleine d’illusions. Je croyais que les amitiés duraient toute la vie, et que je broderais tout ce que j’achetais ! La crise n’avait pas encore frappé.

Voilà le récit de cette belle journée que je n’oublierai jamais.

L’église de La Clusaz (74)

.

 Pauline à la Montagne : non, ce n’est pas le premier d’une série : « Pauline fait du ski », « Pauline à la mer », « Pauline à l’école » … c’est le nom d’une charmante boutique à La Clusaz.

.

C’est une petite boutique douillette tenue par une mercière dynamique au possible, qui avait eu la gentillesse d’ouvrir ce 29 avril alors qu’elle avait prévu de fermer.

.

Heureusement que Ji l’avait prévenue de ma visite… sinon nous trouvions porte close.

En sortant de chez Pauline, nous sommes entrés dans un autre lieu de rêve : « Ambiance Chalet ».  Il était déjà plus de midi ; la boutique allait fermer, alors nous ne nous sommes pas attardés. Ouf ! Je n’ai pas fait de provision de tissus, senteurs et autres bibelots !

.

Sur la façade de la Maison du Tourisme de La Clusaz, une bannière en l’honneur de Vincent Vittoz, fondeur qui s’était fait remarquer aux Jeux Olympiques de Turin. Son palmarès a été brillant également aux Jeux de Vancouver, quatre ans après !

.

Après une bonne raclette et une coupe de champagne, nous avons procédé au traditionnel échange de cadeaux. Je me souviens avoir été rudement gâtée.

Les cadeaux que j’ai reçus

.

Les ours sont toujours sur mon bureau et veillent à ce que je n’écrive pas trop de bêtises. Le pinkeep fait partie de ma collection rangée dans un petit panier. Quant au carnet, il est toujours aussi vierge qu’il y a quatre ans. Je ne veux pas l’abîmer !

 Ceux que j’ai offerts

.

L’après-midi, direction Le Grand Bornand.

L’église du Grand-Bornand (74)

.

 Ji m’a entraînée chez « Passionnément ». Incorrigible, j’ai encore augmenté mon stock de fiches et kits… comme si la pénurie menaçait.

.

En rentrant à la maison, j’ai photographié mes achats. Y’a pas à dire, j’étais bien atteinte !

.

Quatre ans après, les galons et boutons ont décorés certains de mes petits bricolages et je porte toujours régulièrement la broche en argent et les pin’s, comme si je voulais ne pas oublier cette belle journée.

Mais pourquoi est-ce que je viens raconter tout ça

en ce mois d’août 2010 ?       

Il y a quelques jours,  Jacques avait envie d’une broderie. Je l’ai laissé plonger dans mes trésors et choisir ce qui lui plairait.

Il a opté pour cette poya de « Côté Lac » que j’avais pourtant fermement décidé de broder moi-même… il y a plus de quatre ans !

.

Heureusement que les fils utilisés sont des références DMC, parce que les quantités fournies dans le kit sont largement insuffisantes ! Et si longtemps après, je me vois mal contacter la mercière (si elle est toujours là) pour le lui dire.

Voilà l’avancée de ce joli travail :

.

Quatre ans après, je viens de passer un bien agréable moment à rechercher ces jolis souvenirs dans ma mémoire.

frise-coeurs

Nous voilà  fin juillet 2013.

Si Jacques a une qualité qui me fait parfois défaut, c’est la constance. Sans broder quotidiennement comme moi, il est venu à bout de cette magnifique poya qui me plait toujours autant, sept ans après !

.

Encadrement virtuel

.

En allant reposer mon fer à repasser, j’ai entendu deux petites voix sortir d’un carton :

.

Mais non, je ne vous aurais pas oubliés !

Catherine

(*) Poya : nom féminin. En Suisse, montée à l’alpage.

Le terme « POYA » signifie en patois « montée des troupeaux à l’alpage ». Les vaches, magnifiquement décorées de fleurs et de sonnailles, montent à l’alpage, conduites par les armaillis, canne à la main, portant bredzon, capet et loyi. Le troupeau est suivi du train du chalet, soit tout le matériel nécessaire à la vie de chalet.

(Source : Poya 2013)
Cet article, publié dans , est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour La montée à l’alpage de Côté Lac

  1. Thorion dit :

    Très joli récit ,
    Catherine vous êtes une conteuse extraordinaire 🌟

    J'aime

  2. ticia45 dit :

    Magnifique ton récit Catherine 🙂
    Bravo Jacques pour ta broderie :))
    Bisous.

    J'aime

  3. Annie 88 dit :

    Ton mari est un bon brodeur et cette poya est magnifique. J’aime bien son côté coloré,çà lui donne encore plus un air de fête.

    J'aime

  4. Bravo Jacques, c’est une réussite cette Poya.

    J'aime

  5. Sylvie dit :

    Alors là bravo Catherine pour ces belles photos qui me rappellent tant de bons souvenirs : La Clusaz, Le Grand Bornand, j’y vais, j’y courre !!! j’adore ces 2 villages (merci le Tour de France 2013). La mercerie du Grand Bornand existe toujours et sa propriétaire est très accueillante, celle de la Clusaz aussi, mais elle a beaucoup réduit ses broderies pour vendre du tissu et des rideaux style montagne, plus rien à voir avec avant… la poya est superbe, surtout en couleurs, comme quoi quand on choisit un beau modèle, même quelques années après, il nous plaît toujours autant et ça fait « tilt » !!! bises.

    J'aime

  6. palmire dit :

    Une poya multi-couleur, voilà qui m’étonne et me séduit. Elle est gai et bien belle. .. et j’aime ce récit.

    J'aime

  7. QUEL BEL ARTICLE !!! Toujours autant de plaisir à te lire . J’adore ma Bretagne , mais la montagne est bien belle aussi … Un grand bravo au brodeur , !!! c’est superbe !!
    A bientôt ROLANDE

    J'aime

  8. Thalia dit :

    Etrange, je n’ai aucune image pour cet article. Mais je félicite quand même Jacques et je reviendrai plus tard pour admirer.

    J'aime

  9. brode bien jacques je me rappelle de cette épisode si je me trompe pas

    J'aime

  10. MissParker dit :

    Coucou Catherine … très sympa ton récit !!!
    Je ne savais pas que ton Jacques était brodeur … trop cooooooool 😉
    et BRAVO à Lui pour ce joli choix … superbe broderie 😀
    BISOUS Catherine, bonne semaine à tous les 2 et Caresses à Mr Shanghaï et Elvis
    Chez moi aussi, les T° ont fraîchi après un très bel orage … mais le soleil est déjà de retour !!!

    J'aime

  11. Marie des fées dit :

    Oh ! bravo au brodeur ! Exemple a suivre 🙂

    J'aime

  12. francoise.hollé dit :

    Bien joli travail Monsieur Jacques, j’aime les couleurs de ce beau tableau.
    Comme quoi il fait bon d’avoir du stock ! Chez moi c’est la laine qui envahit la maison et j’adore aller fouiller pour ressortir les bonnes pelotes !

    J'aime

  13. sylvie dit :

    joli texte et bravo à Jacques pour cette très jolie broderie,

    bises et caresses aux toutou’s

    J'aime

  14. Françoise dit :

    c' »est un très beau modele. Bravo !!

    J'aime

  15. Ping : Le pinson de Jacques | 1, 2, 3 … Catherine !

  16. barbararo dit :

    Love this poya, may I ask you please, where to buy this chart? Thank you

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s