Brigitte dit adieu à Bernadette

J’avais lu en début de semaine que Bernadette Lafont était obligée d’annuler des spectacles suite à un malaise, sans doute lié à un burn-out.

Hier jeudi, elle est morte…

Parler de sa carrière me serait bien difficile. Je connaissais la Bernadette Lafont drôle, émouvante, attachante croisée sur le papier glacé de mes magazines préférés. Ou la Bernadette Lafont drôle, émouvante, attachante dans ses apparitions télévisées pour la promotion de ses films.

J’ai suivi comme tout le monde un de ses drames personnels avec la disparition de sa fille Pauline il a vingt-cinq ans. Plusieurs mois d’attente, de questions, de supputations, au cours desquels les journalistes se sont laissé aller à tous les excès, sans respecter la douleur de la famille.

Elle m’était devenue familière. Elle m’était sympathique.

Et je souris toujours à l’évocation de ses origines protestantes qu’elle répétait à l’envi au cours de ses interviews : « Protestants, mes parents étaient à la fois rigoureux et libertaires. Ils pratiquaient assidûment la sieste crapuleuse, d’autant mieux que mon père détenait dans son officine tous les aphrodisiaques les plus récents. Quant à moi, si ça me chantait, je pouvais me fringuer comme une pute, mais il fallait que je rentre à l’heure à la maison ! » (France Bleue, 14 janvier 2013)

Depuis hier, même si l’actualité est surtout focalisée sur la catastrophe ferroviaire en Espagne, on a beaucoup parlé d’elle et ses amis sont venus témoigner à la télévision de ses qualités de femme, de mère, d’actrice, de sa gouaille, son pétillant, son piquant, de son talent aussi : une carrière de cinquante-cinq ans de cinéma, de théâtre et de télévision, ça laisse des souvenirs.

L’hommage qui me touche le plus est cette lettre de Brigitte Bardot, de quatre ans son aînée :

.

Sa mort me fait réaliser que la génération de ma mère (qui avait quelques mois de moins qu’elle) commence à partir.

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Brigitte dit adieu à Bernadette

  1. Sylvie dit :

    Moi aussi je l’aimais bien, effectivement elle avait du tempérament sans être vulgaire, ses rôles très différents lui allaient à merveille, c’est une grande dame qui s’en est allée..

    J'aime

  2. Catherine , comme tu sais trouver les mots … merci pour ce bel hommage que tu as rendu à cette grande actrice .

    J'aime

  3. Thalia dit :

    Merci pour ce billet touchant.

    J'aime

  4. Ca fout la trouille de vieillir quant même… même avec un discours blablabla… ces deux femmes ont été tellement belles.

    J'aime

  5. MissParker dit :

    MERCI Catherine pour ce Très Bel Homage à une Grande Dame !!!

    BISOUS, bonne journée, et CÂLINS

    J'aime

  6. jacqueline dit :

    magnifique, ton article………

    J'aime

  7. chris dit :

    J’adorais cette fille… Restent ses films!

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s