Coup de chaud

Ce n’est pas juste pour faire un beau titre… c’est un vrai coup de chaud que j’ai pris cet après-midi. Mais je l’ai peut-être un peu cherché.

.

En début d’après-midi, il m’a pris l’idée de monter un peu au-dessus de chez nous, en voiture, pour voir le Mont-Blanc. Le but était aussi de perdre quelques degrés en prenant un peu d’altitude. Tu parles Charles ! 

Quand nous sommes montés en voiture,  il faisait 42° dehors et à l’intérieur, le thermomètre ne pouvait plus dire la température : bloqué, HS, mort !

Depuis quelques jours, on nous rebat les oreilles avec la canicule et toutes les précautions à prendre, surtout pour les personnes âgées ou fragiles. Ne pas sortir pendant les heures où le soleil est au plus haut, penser à se désaltérer, s’humidifier… Vraiment, ils nous prennent pour des billes, on sait bien ce qu’il faut faire et ne pas faire non ? Surtout depuis la canicule de 2003.

Bien que pas trop âgée encore, je suis fragile et un rien me détraque. C’est pour ça que nous sommes partis juste quand le soleil cogne bien fort, sans même une petite bouteille d’eau !

La Tour Sans Venin, l’une des Sept Merveilles du Dauphiné est à sept kilomètres (de montée) de chez nous,  à 666 mètres d’altitude.

.

En sortant de la voiture climatisée, une chape de plomb s’est abattue sur nous. Il ne fait pas moins chaud ici que 4oo mètres plus bas !

Du petit parking d’une place, on voit le sommet du Moucherotte et des Trois Pucelles (Vercors).

.

Pour atteindre la plateforme sur laquelle se situe la tour, il faut monter encore un peu… et à pied.

Ouf, on y est presque ! Quelques minutes sur un banc pour récupérer et se rafraîchir à la pompe.

.

Pas un chat, pas âme qui vive… que des bêtes de chaleur : des lézards gris ou verts, et des papillons par centaines. Pas de serpent, mais c’est normal. Selon l’une des multiples légendes autour de la Tour sans Venin,  le seigneur de Pariset, revenant de croisade, rapporta un sac de terre ramassé auprès du Saint-Sépulcre. Le répandant autour du château, il débarrassa l’endroit des reptiles venimeux qui l’infestaient.

.

Le panorama sur les trois vallées de l’Isère et du Drac, le massif de la Chartreuse et la chaîne de Belledonne est superbe. Le Mont-Blanc est bien dégagé. Heureusement, parce que c’est pour lui que j’ai fait tout ça !

Au centre, sur les contreforts de la Chartreuse, la Bastille. Et bien sûr, le Mont-Blanc, seul sommet enneigé.

La Chartreuse. A gauche, le Néron. Au fond à droite, le Mont-Blanc.

La Chaîne de Belledonne, et dans le rond blanc, c’est chez nous !

Le Taillefer et l’Oisans.

.

La fameuse tour en question, ou du moins ce qu’il en reste ! A part qu’il s’agirait de vestiges d’un donjon du XIIIe siècle,  il n’y a que peu de témoignages au sujet de cette tour. C’est une merveille, un point, c’est tout !

.

La petite chapelle est fermée. Je n’en ai jamais vu l’intérieur. Je ne sais même pas si on y dit des messes. Peut-être pour des inhumations, puisqu’elle est accolée à un petit cimetière. Il va falloir que je guette les avis de décès du Dauphiné Libéré…

.

En redescendant, nous sommes passés par les jardins de Seyssins. Je voulais voir si le jardin pédagogique était fleuri. Je n’ai pas pu y arriver, terrassée par la chaleur. De loin j’ai vu quelques cosmos. Je reviendrai un jour à la fraîche !

Un prunier sauvage m’a sauvée du malaise : quelques fruits sucrés et juteux m’ont permis de ne pas tomber dans les pommes.

.

Je me suis assise dans l’herbe un instant, et j’ai regardé Jacques qui s’est donné bien du mal pour attraper de quoi recouvrir un fond de tarte !

.

Voilà notre son butin. Heureusement que j’avais un sac à crottes dans mon sac !

.

En rentrant, j’étais sans mentir de la même couleur que ces petites prunes, et il m’a fallu un bon moment, une bouteille d’eau et une bonne douche froide… et du paracétamol pour reprendre mes esprits !

C’est Jacques qui a fait la tarte.

Elle est belle, hein ?

C’est pour nous !

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Coup de chaud

  1. dumenil dit :

    j’espère que tu vas mieux, soit prudente pour les jours à venir. ici dans le tarn il fait très très chaud. mais c’est l’été quand même!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  2. beascarlett dit :

    y a que toi pour faire sa
    jolie photos et belle tarte

    J'aime

  3. tres appétissante la tarte ! il ne faut pas sortir en plein cagnard Catherine …

    J'aime

  4. chantetal dit :

    Quelle idée d’aller se mettre au four dans la voiture et habillée en noir, ça retient la chaleur. Tu ne serais pas un peu maso… Ta coupe te va bien.
    Par contre, on a envie de croquer dans tes prunes et la tarte est superbe ainsi que tes photos.
    La prochaine fois, prends au moins une bouteille d’eau pour te ressourcer !

    J'aime

  5. missdai57 dit :

    Ma pauuuuvre, j’espère que tu vas mieux ! Mais bravo pour ton courage et bravo à Monsieur pour la tarte. Et bravo ter pour tes photos. Bisous.

    J'aime

  6. paulette35 dit :

    Serait-ce à dire que M. Shanghaï et Elvis sont sagement restés à la maison, eux….
    Il y a au moins quelqu’un de raisonnable dans cette famille ! :o)

    J'aime

  7. Charline dit :

    Hi hi j,ai ri en lisant ton reportage, ms pas de moqueries surtt, non pas moquée. Promi
    Bisettes avec l’air de la mer

    J'aime

  8. sylvie dit :

    rho le mieux aurait été de rester au frais enfin quand c’est possible près du ventilo, en région centre en plaine aujourd’hui 42° je ne sais plus ou me mettre,

    J'aime

  9. T’es vraiment malade… je suis sure que Jacques n’a pas eu son mot à dire.

    J'aime

  10. chris dit :

    J’espère qu’aujourd’hui tu resteras sagement le nez sur ton ventilo… Bravo à monsieur pour sa tarte et ses « pitreries » de cueilleur…
    bisous et courage

    J'aime

  11. Jacqueline dit :

    Superbes photos, mais pas très prudent non ???? J’adore ton mari qui danse après les prunes et ta tarte, miam……….j’espère qu’aujourd’hui, tu seras plus raisonnable…….bises

    J'aime

  12. laiguilledagate dit :

    jolies photos et miam la tarte!

    J'aime

  13. joelle dit :

    Oh ! la sotte !!! l’imprudente !!! même pas une bouteille d’eau ??
    Heureusement que tu es loin sinon tu m’aurais entendue !!! Hi!HI!HI!
    C’est justement parce que tu es loin que je peux te sermonner sinon …. pas assez courageuse la Jo!!
    Très de billevesées, ta promenade est belle, merci de nous en faire profiter mais, par pitié, la prochaine fois prend de l’eau et un grand chapeau.
    Bises Joëlle

    J'aime

  14. cat207 dit :

    Bonjour Catherine,
    J’espère que tu vas mieux. Vive les prunes, comme quoi une bonne connaissance des fruits commestibles peut sauver une vie!
    En tout cas Jacques l’a bien méritée sa tarte. D’ailleurs qu’est-ce qu’elle donne envie. Mmmmm
    Tes photos sont toujours magnifiques.
    Gros bisous
    Cat

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s