Un petit tour au jardin

Lundi 9 avril 2010

Petite promenade au jardin qui offre en cette période toutes ses fleurs de printemps.

.

L’entrée se fait par la Rue Dolomieu.

.

C’est Eulalie, dont voici l’histoire, qui accueille les visiteurs :

Eulalie est une jeune éléphante d’Afrique acquise en 1878 pour 3.500 F, par Hippolyte Bouteille, premier conservateur du Muséum de Grenoble de 1847 à 1881. […]
  […] Eulalie a été naturalisée d’après le modèle d’une gravure du « Dictionnaire universel d’Histoire naturelle » de Charles d’Orbigny. 1841 […]  

[…]100 ans après son arrivée au Muséum, en très mauvais état, l’éléphante fut statufiée en 1979 par un jeune sculpteur : Marc-François Rouxel.
De nouveau à l’air libre, elle est désormais enveloppée d’une coque en résine et équipée de défenses en bois plus longues qu’à l’origine.
Eulalie doit son nom de baptême à Armand Fayard, conservateur du Muséum, de 1978 à 2010, à cause d’une chanson entendue à la radio pendant la rénovation (Un lilas pour Eulalie de Y. Duteil).
Son âge a été fixé en demandant à un petit garçon présent lors des travaux, s’il était d’accord pour qu’Eulalie ait cinq ans comme lui. Elle a été rajeunie pour que les enfants se sentent plus proches d’elle.
Source : Muséum de Grenoble

.

Dès l’entrée dans le jardin, je suis séduite par les couleurs et le calme. Quelques personnes âgées promènent leur vieille carcasse, des mamies discutent sur les bancs. Quelle tranquillité !

.

Deux sympathiques gardiens dans le parc des serres

.

La maison à insectes

En arrière plan, l'Hôtel de Ville de Grenoble inauguré en 1967, à la veille des Xe Jeux Olympiques d'Hiver.

.

Dans les serres , des plantes tropicales et subtropicales. Peu de fleurs, beaucoup de plantes emmêlées, des lianes, des feuilles immenses ruisselantes de la vaporisation qu’elles viennent de subir. L’air est irrespirable, chaud et moite.

Dans le jardin d’hiver, des cactées.

Les serres et le jardin d'hiver ont été construits en 1960.

.

Au milieu des grandes plantes, une belle plante rare !

.

OUF, l’air frais !

.

Pourquoi les dieux seraient-ils immortels ? En quoi l’immortalité rendrait-elle divin ? La pivoine est-elle moins sublime du fait qu’elle va faner ?

Amélie Nothomb – Métaphysique des tubes (2000)

.

Depuis notre arrivée, le jardin s’est rempli. Tous les bancs sont occupés. Les espaces de jeux réservés aux enfants sont pleins de cris de joie. Beaucoup de gens se prélassent dans les pelouses. Bien sûr, il y a des parents qui oublient de dire à leurs enfants qu’il est interdit de grimper dans les arbres remarquables, ou jouer au ballon dans les parterres de fleurs !

.

Pouvoir encore regarder
Pouvoir encore écouter
Et surtout pouvoir chanter
Que c’est beau, c’est beau la vie. 

Jean Ferrat

??? Arbuste le long d'un mur.

Popeye ?

       

.

A travers les trouées dans les arbres, les montagnes autour de Grenoble. Il a reneigé ces derniers jours.

La Chaîne de Belledonne

Le Grand Serre (point culminant : 2 141 m). A gauche sur la photo, l'Hôtel de Ville de Grenoble.

Le massif du Taillefer (point culminant : 2 857 m) - A droite sur la photo, l'Hôtel de Ville de Grenoble.

.

Le petit cours d’eau abrite des tortues de Floride et des poissons.

C'est ce qu'on appelle avoir les doigts de pieds en éventail !

.

PONT DU JARDIN DES PLANTES : premier ouvrage au monde en béton coulé construit en 1855 par Louis et Joseph VICAT.

.

Dans le parc, une statue triste que personne ne regarde : la femme assise.

Il a fallu que je téléphone au Muséum pour comprendre le sens de cette plaque.

Simone : un  homme ou une femme ?  Une transexuelle ?  C’était une femme. L’erreur sur la plaque est due aux jardiniers (SIC).

Simone Magnan (1927-1994), Prix de Rome 1954 de sculpture, enseigna la sculpture aux Beaux-Arts de Grenoble durant dix-huit ans. Nous lui devons, peut-être en hommage à Guillaume Apollinaire, cette statue La Femme assise.

.

Tiens, nous sommes lundi de Pâques. Toutes les cloches ne sont pas reparties à Rome !

.

Avant de partir, nous nous rendons compte que le muséum est ouvert, bien que nous soyons un jour férié. Les photos ne sont pas autorisées, alors je garde pour moi celles que j’ai faites dans le hall, avant de voir le panneau d’interdiction !

.

Allez, nous reviendrons à la floraison des rosiers !

.

Catherine

Cet article, publié dans , est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Un petit tour au jardin

  1. laiguilledagate dit :

    merci pour la promenade! Bisous

    J'aime

  2. chantetal dit :

    Très beau reportage comme toujours.
    Quelle belle plante rare bien sympathique dans cette serre tropicale.
    Normal que la cloche soit à sa place vu qu’elle était sensée rentrer de Rome le dimanche de Pâques.
    Popeye est plus vrai que nature.
    Bonne semaine à toi et à Jacques ainsi qu’à tes 4 pattes divers et variés sans oublier Bubulle bien sur.

    J'aime

  3. sistersmine dit :

    I love your picture stories so much! Thanks for sharing, it brings a smile to my day.

    J'aime

  4. beascarlett dit :

    tres jolie jardin
    moi j’auraus dit un oiseau rare
    j ‘adore les pivoine

    J'aime

  5. eveline91 dit :

    une belle évasion avec ton reportage .je peux me poser un peu après avoir bien galérée pour me connecter.Bisous

    J'aime

  6. LUBY Emy 38 dit :

    oh là là !!! comme cela a changé aux fils des années
    merci de ces belles photos et de ce partage
    calins aux messieurs toutous, bisous

    J'aime

  7. cat207 dit :

    Comme d’habitude de très belles photos. Dommage que l’on n’a pas les odeurs!
    Bisous cat

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s