Y’a des moments où…

Samedi 13 août 2011

Chaque week-end ou presque, Jacques prend une demi-journée  pour aller à pêche. Généralement, je reste à la maison, au frais et entourée de mon confort. Aujourd’hui, je fais une exception : je l’accompagne pour lui faire plaisir.

Belle journée d’été : 36°C au soleil de Seyssinet, 32° à l’ombre de Saint-Egrève.

.

Une fois que nous sommes installés, je ne suis pas loin de penser que c’est le paradis. J’ai trouvé un banc à l’ombre. J’ai accroché la laisse des chiens à mon pied pour avoir les mains tranquilles pour crocheter.

Il y a quelques promeneurs bien calmes, quelques pique-niqueurs… et les odeurs de grillades viennent me rappeler que je suis vraiment très sérieuse dans mon programme alimentaire.

Attiré par les chiens, le petit Loran vient me faire la causette. Il en a des choses à raconter sur sa famille compliquée, ses origines serbes et marocaines, la ville de Draguignan d’où il est originaire, son golden retriever qui s’est fait écraser, ses soeurs nées de trois unions différentes de son père…

Loran, et son joli chapeau acheté dans le midi. Cet enfant a tellement de charme que je n'ai pas pu résister de lui demander de prendre la pose pour moi.

.

Jacques fait quelques prises. Des gardons, une jolie brème, et des cochonneries de petits poissons-chats.

J’ai été surprise de le voir jeter les poissons-chats dans les buissons : il est interdit de les remettre à l’eau car ils sont nuisibles, et également interdit de les transporter vivants (pour éviter d’aller contaminer un autre plan d’eau en les y relâchant).

.

Et d’une seul coup, tout change. Le presque paradis devient un vrai enfer. Voilà qu’arrivent…

des gens !

"Papa, je regarde les cygnes". "Mais non, ce sont des bouteilles en plastique qui flottent !"

.

pire :

des gens avec des chiens !

encore pire :

des gens avec des chiens en liberté !

.

Au lieu de continuer à somnoler tranquillement,  les deux espèces de cornichons qui me servent de chiens sont à l’affût et gueulent comme des putois dès qu’ils perçoivent un de leurs congénères. Ils tournent autour de moi, emmêlent leurs laisses et me coincent les jambes. A chaque fois, je pose mon ouvrage pour tenter de les calmer. Je leur propose même des biscuits diététiques. Rien n’y fait.

Vos gueules !

Moi aussi j’ai envie de tranquilité !

Et il faut croire que les gens trouvent que c’est drôle car ils mettent beaucoup de temps à traîner où nous sommes, au lieu de filer hors de vue de mes chiens !

Je deviens la reine de la paparazzade.

Elles sont bien gentilles toutes les trois, mais elles ne marchent pas vite, et il en aura fallu du temps avant que leurs chiens soient hors de la vue des miens.

Son chien est peut-être pacifique comme elle dit, , mais ne voit-elle pas que les deux miens sont déchaînés. J'ai cru qu'elle ne partirait jamais.

.

Alors ce soir, je dis haut et fort :

  • à Jacques : plus jamais des après-midi comme ça !
  • à l’andouille qui est venue faire baigner son chien dans la ligne de Jacques que ce n’est pas parce qu’elle le fait depuis quarante ans que c’est bien !
  • à qui veut l’entendre : je crois bien que ces chiens seront mes derniers chiens. Je les aimerai de tout mon coeur jusqu’à la fin de leurs jours que je souhaite la plus éloignée possible, mais j’ai aussi un peu envie d’être libre !

.

.

Bon, ceci mis à part, j’ai avancé mes carrés pour le plaid de ma vie. J’en ai fait quatre le temps que nous étions au bord de l’eau.

.

.

.

Allez, on va dire que j’étais en colère,

mais quand même,

j’ai passé des après-midis plus calmes.


Cet article a été publié dans . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Y’a des moments où…

  1. « L’enfer c’est les autres  » Jean-Paul Sartre.

    J'aime

  2. erminig dit :

    Je comprends que tu n’aies pas résisté au charme de Loran. Il est beau !!!
    J’ai l’impression qu’il va y avoir de la place pour deux ou trois dans le « plaid de ta vie » !

    J'aime

  3. laiguilledagate dit :

    Sympa ce gamin!

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s