Ce coup-ci, on y va au Jardin de Ville (Grenoble)

Dimanche 1er mai 2011

L’objectif de notre petite promenade matinale était d’aller photographier les fleurs au Jardin de Ville de Grenoble.

..

Quand nous sommes arrivés, nous nous sommes demandés ce qui avait bien pu se passer dans la nuit pour trouver les lieux dans un tel état. Depuis l’endroit où nous étions garés, jusque dans les jardins, le sol était jonché de cadavres. Pas des bouteilles d’eau ou de jus de fruit ! Du whisky, de la vodka, et des bières, des bières, des bières … Et aussi pas mal de papiers sales.  Les poubelles débordaient. Nous avons trouvé un vrai champ de bataille.

J’ai eu du mal à prendre de jolies photos en évidant ces immondices !

.

Ce petit jardin situé devant l’Hôtel du Duc de Lesdiguières (hôtel de ville de Grenoble jusqu’en 1967) et un endroit calme, charmant, voire un peu désuet où se retrouvent les papys-mamies et les amoureux.

.

L’Hôtel de Lesdiguières a été construit en 1602 à l’emplacement de l’ancienne Trésorerie des dauphins. Une tour sera conservée et restaurée.

La Tour de la Trésorerie.

La base de la Tour de la Trésorerie remonte à l'époque gallo-romaine (IIIe siècle) et faisait partie des premières fortifications de Cularo (Grenoble).

Cularo (ou Cularone à l'époque) est le nom gaulois de la ville de Grenoble jusqu'en 381. À partir de cette date, elle prendra le nom de Gratianopolis.

.

Ce jardin conçu autour de 1620 est divisé en deux parties : un bosquet où des platanes centenaires abritent des bancs, et une roseraie dans laquelle est installée une statue d’Hercule.

Au premier plan à droite, l'homme callipyge aux fesses décorées. Au fond, les Trois Pucelles (Massif du Vercors).

En arrière-plan, la Bastille avec la gare du téléphérique de Grenoble.

Les pavots étaient épanouis,

mais seules quelques roses étaient écloses :

.

Normal, nous n’étions que le 1er mai !

Cet article, publié dans , est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Ce coup-ci, on y va au Jardin de Ville (Grenoble)

  1. Myriam dit :

    Encore un bien joli reportage! Merci!

    J'aime

  2. Vinvella dit :

    Bravo pour ton article, encore de jolis photos bien commenté.
    Tu as évité les détritus!! ollà…..
    Belle journée et gros bisous

    J'aime

  3. bon vas boire un pierrier sa ma fatiguer cette jolie balade!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  4. Clarélis dit :

    Merci pour ces belles roses et pour tes photos qui m’on rappelé un doux moment passé, un soir de l’été dernier, à contempler le ballet des martinets autour du clocher de l’église voisine. Si vous avez trouvé le Jardin de Ville dans cet état, c’est parce qu’il est le lieu de rendez-vous de la jeunesse alcoolisée (et plus encore), la nuit venue…
    Ce serait intéréssant d’y planter quelques caméras et d’y contempler les allées et venues de personnes très différentes suivant les heures…
    Gros bisous,
    Clarélis

    J'aime

  5. MissParker dit :

    Très sympa cette balade !!!
    MERCI Catherine
    Alors, est-ce que depuis tu sais ce qu’il s’est passé ???
    BISOUS et bonne soirée, caresses aux Toutous 😉

    J'aime

  6. thalia dit :

    J’aime redécouvrir Grenoble à travers ton regard (mais hélas, je suis obligée de constater qu’on trouve de plus en plus de saletés dans les espaces publics)

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s