Monica et David

Je viens d’éteindre la télévision.

Pour une fois, j’ai posé mon ouvrage, captivée par l’histoire d’amour toute simple, et pourtant si compliquée de Monica et David, couple de jeunes adultes trisomiques. Bien que leur quotidien soit facilité par des conditions matérielles supérieures à la moyenne, ils sont confrontés au regard des autres, à l’autonomie, à la recherche d’emploi.

monica-and-david-

Ils sont attendrissants, parfois drôles. Leurs mères, qui les ont eus toutes les deux très jeunes et ont vite été abandonnés par les pères biologiques, partagent avec nous leur bonheur de mère, mais aussi leurs craintes face à l’avenir.

Cinquante-cinq  minutes partagées avec Monica et David, et leurs parents ; grave mais pas larmoyant, lucide, sensible et plein de tact, c’est un reportage émouvant.

Monica et David se sont rencontrés dans l’atelier protégé où ils travaillent tous les deux à Miami. Ils sont amoureux fous l’un de l’autre. Ils rêvent de se marier et de vivre ensemble comme n’importe quel adulte normal.

Ils ont une trentaine d’années et sont trisomiques. Très soutenus par la mère de Monica, ils parviendront à accomplir leur rêve, et organiseront un grand mariage.

La réalisatrice, cousine de Monica, accompagne le jeune couple pendant plus d’un an, des préparatifs du mariage au premier anniversaire de leur union.

A travers cette rencontre émouvante, le film aborde de manière frontale tous les problèmes posés de vie quotidienne des handicapés mentaux : l’amour et le mariage, l’indépendance et l’emploi, la projection dans l’avenir et le lien difficile avec les parents à la fois inquiets et désireux de les voir devenir autonomes.

Ce film a reçu en 2010 le prix du meilleur documentaire au Festival de Cinéma de TriBeCa à New York, il est diffusé dans le cadre de la journée nationale de la trisomie 21 (le 21 novembre).

Cet article, publié dans , est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Monica et David

  1. ah les gens bien penssant qui crois tout savoir c eux qui font le plus mal

    J'aime

  2. Monique 37 dit :

    Merci à toi pour les références!
    Je suis allée visionner, c’est super! J’ai travaillé plusieurs années en IMP et IMPRO et j’ai toujours été très touchée par ces jeunes, très attachants, et par les problèmes que vivent leurs parents.
    Ce film est très touchant !
    Gros bisous!

    J'aime

  3. gazette94 dit :

    Bonne fête ma petite Catherine !! Plein de bisous…

    J'aime

  4. L’évolution de la société auprès de ces jeunes gens me plaît beaucoup . Enfin on les considère comme des êtres désirants . On ne projette plus sur eux nos limites à accepter la différence .
    Ils vivent leur vie , la leur à 100% et avec le soutien de l’entourage . Elle peut être belle la vie .
    Bises

    J'aime

  5. delieux dit :

    Merci, tout simplement merci, ça nous fait un bien fou de voir que notre petite fille de 3ans pourra avoir une vie somme toute « normale »!en tout cas nous faisons tout pour!!

    Nat maman de Liadan trisomique 21 en mosaique

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s