Un après-midi d’automne

Quand on n’est pas parti en vacances de l’été et qu’on voit arriver l’hiver à grands pas, il faut saisir la moindre occasion pour profiter des derniers beaux jours. Vendredi après-midi, après une halte chez Emmaüs-Sassenage (sorte d’habitude depuis mon opération « délestage à tous niveaux »), nous avons continué vers le Nord de Grenoble qui est curieusement la route pour aller à Valence, au Sud de Grenoble. Ici, il faut contourner les montagnes !

Au niveau de Veurey, nous avons tourné à gauche et nous sommes montés, montés, montés…  Jamais nous n’avons trouvé d’endroit bien sympathique pour nous arrêter pour marcher. La route était humide, le sol boueux. Et satané changement de décalage horaire : à deux heures de l’après-midi, sur les flancs du Vercors, il n’y a plus de soleil. Au moment où la route commençait à redescendre, nous avons fait demi tour ! Au lieu dit Côte Maillet (800 m d’altitude) nous avons pu faire quelques photos.

La Chartreuse

Le Vercors dans la brume

Nous n’avons pas vu âme qui vive, sauf quelques vaches au loin et deux poules idiotes qui se sont sauvées quand je me suis approchée pour faire connaissance !

Depuis  les hauteurs de Veurey, nous avons profité du beau point de vue sur la vallée de l’Isère et les villes de Saint-Egrève au pied du Néron (massif de la Chatreuse) et Grenoble derrière.  Au fond, le Taillefer et le massif de l’Oisans.

Finalement, nous nous sommes arrêtés sur une petite place à Veurey-Voroize où nous avons retrouvé le soleil. Quelle belle surprise ! Pour beaucoup de grenoblois, Veurey, c’est l’Air Liquide et les ateliers du Dauphiné Libéré dans une grande zone industrielle de part et d’autre de la route nationale ! Maintenant, nous savons que c’est aussi une jolie petite commune.

Voir le site de Veurey-Voroize

Bon, Jacques et les chiens, même combat : aucun d’eux ne regarde quand je prends une photo !

Voilà tout ce que j’ai vu à Veurey :

L’église

Au VIe siècle les Francs, convertis au catholicisme, ont élevé la première église chrétienne de l’époque mérovingienne. C’est sur ses ruines que l’église actuelle dédiée à Saint Georges, bel exemple néogothique, a été reconstruite en 1853. Deux pierres tombales du XVIIe siècle ont été scellées dans le sol de la nef.

La Tour des Templiers

Maison forte du 13e siècle très difficile à photographier, car il n’y a pas suffisamment de recul !

(voir « Château féodal et ruines médiévales »)

Des fontaines

Du houx, des cakis, des pensées …

Un avant goût des fêtes de fin d’année

Miam !

Pâlichonnes et discrètes

Un chien

à l’arrêt devant les nôtres

Un chat…

intrigué par nos chiens

Une borne kilométrique

Nous sommes à 12 kilomètres de Grenoble seulement.

Un cours d’eau…

la Voroize qui descend du Vercors

Les montagnes ensoleillées

Alors que Monsieur Shanghai a gentiment accepté de poser avec moi,

Elvis a préféré continuer de brouter. Et si ce chien était une réincarnation de vache ?

Mon plus grand regret ce soir : ne pas savoir par les mots retranscrire la douceur du temps et les odeurs de l’automne !

A moins que ce ne soit l’idée que nous filons vers l’hiver et qu’il faudra attendre un an pour revivre d’aussi beaux moments.

 


Cet article, publié dans , est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Un après-midi d’automne

  1. Binchy dit :

    Comme toujours tes photos sont magnifiques ! Je suis très contente de te retrouver. J’aimais bien ton ancien blog mais celui-ci démarre SUPER BIEN !
    Je te souhaite une excellente soirée et une très bonne semaine.
    A très vite.
    GROS BISOUS.

    J'aime

  2. Azalée dit :

    tu as bien fait de faire cette jolie balade Catherine profite de ces belles journées automnales surtout quà la prochaine saison ce sera la neige
    et puis merci de nous en faire profiter
    de gros bisous d’Azalée

    J'aime

  3. Paulette dit :

    Superbe promenade ! J’aime beaucoup les fontaines… même en connaissant leur secret.
    Je n’en reviens pas de voir des kakis. Ici il n’y en a jamais, même sur les marchés et les rares fois où j’en ai vu, je pensais qu’ils venaient des pays chauds.
    Hier soir, j’ai regardé une émission sur le parc des Ecrins. Les paysages étaient sublimes. J’ai pensé à tes balades…

    J'aime

    • 123catherine dit :

      Oui, superbe promenade. Dommage qu’à longer le Vercors nous n’ayons finalement pas tant profité du soleil.
      Pour les cakis, ils faut qu’ils aient subi le gel au moins une fois pour être consommés, et de préférence presque blets sinon ils sont âpres. Mais que c’est bon. Dommage que ce soit un fruit d’hiver.
      Bises.

      J'aime

  4. LUBY Emy dit :

    c’est un bien joli reportage que tu as fait sur mon village, tes photos sont superbes, merci à toi du partage, calins à ces messieurs Shanghai et Elvis, bisous à toi, Karine

    J'aime

Un petit mot ? Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s