Rien à dire…

Quand j’ai reçu ma tablette pour mon …te-neuvième anniversaire,  J’ai tout de suite pensé à mon blog délaissé depuis quelques mois : grâce à ma tablette que j’aurai toujours sous la main, j’allais pouvoir m’y remettre.

Encore, pour s’y remettre faut-il avoir quelque chose à raconter ! Le constat est pourtant bien réel : je n’ai rien à dire.

Je n’ai même pas eu envie de me fendre de quelques lignes pour le décès de Jeanne Moreau, icône et femme libre partie le 31 juillet au bel âge de 89 ans. J’ai été émue par la mort de Jean-Claude Bouillon le même jour, mais dont personne n’a parlé. Adolescente, j’avais adoré suivre le commissaire Valentin dans « Les Brigades du Tigre ».

Quant au talentueux Claude Rich disparu le 20 juillet dernier, il a fallu la requête de Gilles Jacob (ex-président du Festival de Cannes) pour que la télévision pense à lui rendre hommage.

Même au firmament des stars, toutes les morts ne se valent pas.

téléchargement (11)

.

arabesque_coeur

.

La chronique nécrologique achevée,  je passe à la météo.

Qu’est-ce qu’il a fait chaud !

Voilà.

Totalement abattue des journées entières,  j’ai scruté chaque soir le ciel dans l’espoir d’un orage qui nous apporterait eau et fraîcheur.  En vain…

Fotor_15017891805794

Fotor_150178935788415

Fotor_150178952758371

.

Alors qu’hier soir je n’y croyais plus, la température a chuté dans la nuit et aujourd’hui il fait bon vivre. Pourvu que ça dure !

IMG_20170805_211322_185

.

Cet intermède météorologique m’a confirmé ce que je pressentais depuis longtemps déjà : je n’y connais rien en prévisions météo !

Sans titre 9

.

arabesque_coeur

.

Côté ouvrages,  c’est la panne totale.  Je n’ai pas pu avancer le pull pour Catherine  ; comment faire le montage d’un tricot par cette chaleur et dans l’obscurité (parce que pendant la canicule, on vit comme des taupes) ?

Dire que je pars à sa rencontre dans quelques jours et que je n’aurai même pas fini son ouvrage.

J’ai juste fait quelques points de broderie sur une toile. Je dis bien juste quelques points !

téléchargement (10)

.

Et vous, avez-vous eu chaud aussi ?

C’est peut-être  le privilège des gros de tant souffrir quand le thermomètre reste bloqué entre trente et quarante degrés… et même plus. N’est-ce pas mon brave Shanghai ?

2017-06-25 CHIENS

.

A bientôt !

Catherine

 

Publié dans | Tagué , , , , | 8 commentaires

Île de Ré, années 30 : La Maison du Soleil

Toujours mon coeur est rappelé à l’île de Ré qui malheureusement ne fera encore pas partie de nos projets cette année.

Là,  c’est un beau livre qui vient de sortir (et dont Marie-Laure m’a envoyé trois photos) qui m’a fait retourner en arrière.

Il y est question de La Maison du Soleil que j’ai évoquée à plusieurs reprises. Cet établissement situé à La Flotte, une auberge de jeunesse protestante qui accueillait des jeunes gens du monde entier, a été tenue par mes grands-parents dans les années 1930. En 1938, ma grand-mère est décédée alors qu’elle tenait un poste d’institutrice à Loix.

Fotor_150124619327484

Fotor_150124597480937

Fotor_15012460816498

.

Il y a deux ans, j’ai confié le livre d’or et quelques photos de la Maison du Soleil à  Marie-Laure. Les pages écrites à la plume dans plusieurs langues auraient pu déterminer les dates d’ouverture de cette auberge.

.

rose_line01

.

André Diédrich publie son sixième ouvrage

  • Broché: 286 pages
  • Editeur : Nouvelles Editions Bordessoules (1 juin 2017)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2364660327
  • ISBN-13: 978-2364660328

L’île de Ré de 1875 à 1990. Ses plages, ses colonies de vacances, ses centres marins…

André Diédrich est né à Saint-Martin-de-Ré, il est passionné par l’histoire de son île. Bien connu des Rétais, il a rédigé plusieurs volumes traitant, notamment, des passages d’eau, des transports insulaires ou de la Grande Guerre. Il donne régulièrement des conférences. Ce dernier livre est publié aux Nouvelles éditions Bordessoulles, il est préfacé par Eric Lem, membre de l’académie des sciences d’Outre-Mer.

Trois thèmes sont traités

colonie-LF

La colonie de vacances du préventorium Louise de Bettignies

Tout d’abord, les plages qui ont commencé à attirer les baigneurs dès la moitié du XIXe siècle. L’évènement attire l’attention des pouvoirs publics. Dès 1857, un règlement préfectoral stipule qu’ « il est interdit à toute personne de se baigner, les hommes sans être couverts d’un caleçon, les femmes d’un peignoir sur le rivage de la mer, à moins de 500 mètres des habitations ». Toutes les communes prendront le relais, dès le début du XXe siècle. L’auteur nous donne la liste des plages pour chaque village, photographies d’époque à l’appui (sur lesquelles apparaissent les premiers voiliers).

Le second sujet aborde la naissance des colonies de vacances, dont l’histoire commence en 1876. En effet, le pasteur suisse, Wilhem Bion, ouvre un centre d’accueil pour « restaurer la santé des enfants pauvres » de son quartier de Zurich. D’une manière générale, en France, l’origine des colonies remonte aux alentours de 1880. A partir de 1936, avec l’avènement du Front Populaire, les avancées sociales accélèrent le mouvement. On ne va pas tarder à compter, sur Ré, la présence de vingt colonies. C’est à La Flotte qu’elles sont le plus nombreuses (avec cinq centres). André Diédrich a recensé les différents lieux d’accueil pour la jeunesse de 1923 à 1980. Il nous en donne un descriptif complet et détaillé, photos commentées à l’appui : images d’enfants sur la plage, se baignant, construisant des châteaux de sable, pratiquant différents jeux…

Pour finir, l’auteur propose un dernier chapitre concernant les établissements spécialisés : les centres marins. Ceux-ci sont passés en revue avec une précision sans faille, à commencer par les deux orphelinats de Saint-Martin-de-Ré – un pour les garçons, l’autre pour les filles – , ouverts en 1915 aux pupilles de la Première Guerre Mondiale. La Maison des Enfants, au Bois-plage, prise en charge par les sœurs de Saint-Vincent de Paul. Les « Brises Marines » à Ars-en-Ré, fondées en 1925, pour accueillir des enfants venus de milieux défavorisés qui recevront une instruction adaptée au cas de chacun. L’aérium de l’hôpital Saint-Honoré de Saint-Martin-de-Ré, ouvert au début des années 1920, recevant des enfants souffrant de troubles respiratoires. Toujours dans la capitale rétaise, le préventorium Louise de Bettignies (1927-1981). Dans la même commune, La Rhéade, cure marine créée en 1930, ouvrait ses portes aux enfants convalescents. Pour finir, le centre du « Feu Vert », créé en 1954, et fermé en 1980, était destiné aux jeunes délinquants ou aux cas sociaux importants dans un souci de réinsertion. Notons que ces structures étaient ouvertes à l’année.

L’auteur voulait depuis longtemps traiter ce sujet. Il a parfaitement réussi son pari en mettant l’accent sur l’importance du développement des loisirs offerts par l’environnement rétais, mais aussi sur l’effort sanitaire et social qui s’est développé sur l’île.

Un volume de 360 pages, accompagné de plus de 600 documents pour la plupart inédits.

Jacques Buisson

Source : http://www.realahune.fr/auteurs-rencontres-nouveautes/

 

On peut découvrir un portrait de André Diétrich ici.

andre-diedrich-1496908534

.

Le livre est commercialisé au prix de 39 €. J’attends de le recevoir avec impatience.

J’évoque la Maison du Soleil

ici    ici    ici

.

rose_line01

.

Mika se fait le porte-parole de ses deux potes pour vous remercier pour vos gentils messages  💜💚💙

téléchargement (1)

.

A bientôt !

 

 

 

 

Catherine

Publié dans | Tagué , , | 3 commentaires

Simone Veil

Née Jacob le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017 à Paris

.

 

  

.

Je n’ai rien à ajouter aux flots de louanges qui ont plu ces trois derniers jours : la juive déportée, la femme combattante, l’Européenne, l’Académicienne … Tout le monde se reconnaît un peu en elle. Elle fut une des grandes figures du XXe siècle.

Catherine

Publié dans | Tagué , | 4 commentaires

Il ne va pas nous lâcher

Chaque bulletin météorologique est source d’espoir : nous attendons une baisse des températures qui s’est déjà amorcée, notamment sur l’ouest et ma bien-aimée Île de Ré.

Mais la baisse des températures n’est pas prévue pour notre région avant samedi ou dimanche. Pour l’instant, nous continuons de battre des records de chaleur, de jour comme de nuit.

Ce matin, je me suis plantée à la fenêtre jusqu’à l’apparition du soleil. Il était six heures sept quand il s’est pointé entre les dents de Belledonne, célébré par le chant et la danse de tous les oiseaux du quartier : martinets, mésanges, merles, pinsons, … Même les corneilles étaient joyeuses.

Fotor_149810687395792

Fotor_149810811420015

Fotor_149810553922280

Fotor_14981065425178

.

Je suis retournée me coucher, heureuse de l’avoir vu, mais consciente de la journée difficile qui nous attendait.

Les trois enfants se sont équipés d’une climatisation portable. Ici, l’appartement est plein comme un œuf 🥚; tant que nous n’aurons pas fait un sérieux délayage par le vide, nous ne trouverons pas un mètre carré au sol (de surcroît près d’une fenêtre à cause de l’évacuation)  pour poser une climatisation.

Déjà, on parle dune canicule équivalente à celles de 1976 et 2003.

En début d’après-midi, nous avons cru que l’orage aller éclater au-dessus du Vercors où s’étaient élevés de gros nuages noirs. En vain…

 

Fotor_149815921594177

Ce soir, quelques nuages résiduels au-dessus de Belledonne.

.

Voilà. La journée s’achève. Une journée accablante pour tous.

Même nos poissons ont chaud ! Jacques maintient l’eau de l’aquarium à une température constante de vingt-cinq degrés environ. Ce soir, les poissons nagent dans un court-bouillon à trente-et-un degrés.

Fotor_149816000024255

Demain est un jour. Je crois bien que demain, nous aurons encore chaud !

A bientôt

Catherine

Publié dans | Laisser un commentaire

Les pioupious d’Alice

Pour célébrer le nouveau jour de l’été, ce soir j’ouvre un carnet rose.

FB_IMG_1498055091429

Non, pas de naissance prévue dans la famille… Du moins, je n’ai été prévenue de rien 😉.

En fait, c’est chez Martine que les naissances ont eu lieu. Après plusieurs cochons d’Inde au printemps, ce sont des poussins 🐣🐤🐥 qui sont nés tout récemment.

Elle a partagé cette nouvelle aventure sur Facebook et m’a envoyé d’autres photos (toutes les photos de ce billet viennent de chez Martine).

Screenshot_20170621-163048

Screenshot_20170621-163132

Screenshot_20170621-163125

J’ai vu la vidéo : le poussin est épuisé, mais bien vivant !

Ce fut pas mal de surveillance et d’émerveillement pour une jolie récompense :

Screenshot_20170621-162953

.

Les photos d’aujourd’hui sont les plus belles à mes yeux  :

La petite famille en pleine santé

Resized_20170620_172811

Alice

Resized_20170620_173436

Alice a maintenant dix ans et demi. Elle ressemble beaucoup à sa maman. Et je crois que comme elle, elle aura une Arche de Noé quand elle sera grande.

.

A bientôt ! 💙💚💛💕💜

Catherine

Publié dans | Tagué | 4 commentaires

Aurore

Devançant les attentats dans le monde  et les difficultés pour notre premier ministre Édouard Philippe a mettre en place un gouvernement composé uniquement de membres experts, probes, droits, loyaux (tout en respectant la parité hommes-femmes),  elle est bel et bien là.

Accablante, desséchante, fatigante, usante…

LA CANICULE ☀️🌡️🔥

Les nuits surtout sont pénibles. Les appartements sont très chauds et gardent une température élevée malgré les fenêtres ouvertes.

Ce matin,  j’étais à ma fenêtre entre cinq heures et demie et six heures : le meilleur moment de la journée.

Je me suis installée face de la Chaîne de Belledonne et j’ai regardé évoluer le ciel  ☁️, les oiseaux 🕊️, la lumière 🔦 , les avions 🛫,…  Un vrai moment de paix et de silence dans une fraîcheur relative.

Je sentais dans mon dos les regards interrogatifs d’Elvis et Mika qui devaient se demander quelle mouche m’avait piquée de si bonne heure.

Fotor_14980193163804

Fotor_149801909464781

Fotor_149801969654152

Fotor_149801868613495

.

Ce soir à la « fraîche », je prendrai mon tricot pour avancer le pull de Catherine.

Fotor_149776299108581

Il se compose de dix morceaux assemblés en coutures apparentes, plus le col. Je viens de débuter le sixième morceau.

Allez… Bon courage à tous ❤️. Bonne fête de la musique 🎶 à tous ceux qui aiment le bruit (ça fait trente-cinq ans que ça dure !)

Et si tout va comme prévu, en fin d’après-midi nous aurons un gouvernement et samedi des températures de saison !

A BIENTÔT ! 

Catherine 

Publié dans | Tagué , | Laisser un commentaire

Hervé Ghesquière

Grâce à la télévision, ils sont nombreux ceux qui font partie de ma vie sans le savoir : artistes, journalistes, présentateurs, et même quidams qui deviennent célèbres le temps que fleurissent les roses.

Et quand certains d’entre eux partent, c’est un peu de mon histoire qui part avec eux : des souvenirs, des anecdotes ou des rendez-vous qui m’ont marquée.

Roger Moore est mort le 23 mai. Bien plus que JAMES BOND, il était pour moi LORD BRETT SINCLAIR, le dandy anglais à l’oeil coquin qui menait des enquêtes avec l’Américain DANY WILDE dans « Amicalement Vôtre ».

roger-moore-eternellement-notre,M454748

.

frisecoeur

.

Dusty, l’amant de Sue Ellen dans DALLAS est mort. Il avait l’air un peu cornichon comparé à JR Ewing !

Dallas, c’était le rendez-vous du samedi soir dans les années 80, après une lutte titanesque pour tenir le temps du programme de variétés, puis de « Droit de Réponse ». A l’époque, je n’avais pas de magnétoscope. Le replay sur internet n’existait pas. Si je loupais un épisode, c’était un drame !

tbddall_ec078_h_-_h_2017

Jared Martin est mort le 24 mai à l’âge de 76 ans.

.

frisecoeur

.

Le 28 mai, c’était Jean-Marc Thibault qui partait. D’abord, lui il portait le même prénom que mon frère et des Jean-Marc, il n’y en a pas beaucoup.

Mes parents regardaient « Les Grands Enfants », émission à laquelle il participait en duo avec Roger Pierre. Dès qu’ils arrivaient, mon père râlait : « Eux, ils sont pas rigolos ».

192619

.

Puis il y a eu Maguy, rendez-vous de détente qui ponctuait gaiement les dimanches moroses à la maison quand les enfants étaient petits (entre 1985 et 1994)… et malades chacun leur tour. Dès que les premières notes du générique retentissaient, le sourire revenait !

 

.

frisecoeur

.

Quant à lui, c’est bien contre lui, il est entré dans la vie des Français à la toute fin de 2009, quand il fut pris en otage en Afghanistan. Hervé Ghesquière était journaliste de terrain à France Télévision.

9029727lpw-9029752-article-herve-ghesquiere-jpg_4352435_660x281

.

Pendant 547 jours, on a parlé de lui, on a pensé à lui, on a eu peur pour lui. Pour lui et ses compagnons d’infortune, à savoir Stéphane Taponier (photographe) et leurs accompagnateurs.

Fotor_149744830705369

Ils sont été libérés le 29 juin 2011, et après un retour en héros, avec tambours et trompettes, suivi de la publication d’un livre de témoignage, je ne me souviens pas vraiment avoir entendu parler de lui.

.

41DYCEM8ozL._SX307_BO1,204,203,200_

Je venais d’être pris en otage et j’avais conscience que le voyage serait long et terrible. Mais je ne pouvais pas deviner à quel point mon histoire, notre histoire, allait devenir une affaire d’État, un État qui désinforme l’opinion et ajoute l’opprobre à la douleur des familles. À mon retour, la question de la médiatisation m’a fait réfléchir. Parler ou ne pas parler ? Et j’ai pensé à tous ceux qui s’étaient mobilisés pour moi. H. G.

  • Poche: 336 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (4 septembre 2013)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253175668
  • ISBN-13: 978-2253175667

.

Aujourd’hui, il est décédé à l’âge de 54 ans. Et oui, il aura marqué un moment de ma vie.

Voir ICI et LA.

.

frisecoeur

.

Hier, j’ai souhaité l’orage, ou du moins la pluie. Ce matin, en apprenant le décès et les dégâts matériels provoqués par les intempéries dans le département de la Haute-Loire, je me suis sentie mal à l’aise, comme si j’avais provoqué une telle catastrophe.

Ce soir, nous l’avons enfin eu l’orage. En une heure de temps entre l’arrivée des nuages noirs et le retour du soleil, c’était réglé !

Côté Vercors

FotorCreated

.

 Côté Belledonne

DSC_0361

DSC_0390

La Chaîne de Belledonne est encore sous les nuages noirs et on voit la foudre frapper. Mais chez nous, il fait beau ! J’ai espéré un bel arc-en-ciel… en vain.

.

Notre appartement est encore chaud… mais que l’air venant de dehors est agréable ! Et l’odeur de terre et d’herbe mouillées est un vrai délice.

A bientôt !

Catherine 

Publié dans | Tagué , , , , , | 5 commentaires

Chaque année, c’est pareil

Comme tous les ans, la chaleur s’est abattue sur Grenoble, sans prévenir. Et évidemment, nous sommes surpris !

Il n’y a qu’une petite semaine que ça dure, et nous voilà déjà flapis, vivant dans l’ombre comme des taupes, protégés des rayons du soleil par des volets, un double vitrage et des rideaux occultant.

Même dans l’air brassé par le ventilateur, nous sommes mal.

Fotor_149709734362425

Pauvre Shanghai !

Je n’ai admis de devoir quitter mon travail contrainte par une santé fragile, mais c’est dans ces périodes de forte chaleur que je le regrette encore plus : vive la climatisation, avec son ronronnement, ses bagarres entre collègues (« pfff, j’ai chaud », « baisse la clim, j’ai froid », « dans les bureaux c’est des planqués »…)  et ses angines !

Bon, l’avantage de ma situation est que je peux vivre au ralenti en attendant le prochain orage… quand Météo France voudra bien ne plus se tromper (avec un peu de chance, on y aura droit cette nuit).

Je tricote un peu (j’ai presque fini les deux manches du pull de Catherine), je regarde la télévision, je bidouille sur mon téléphone portable, j’observe mes chiens…

Fotor_14973707436458

.

Justement, en les observant dormir, j’ai remarqué que Mika a un nounours au bout de chaque patte.

OUAIS !

Fotor_149737025243231

Fotor_149736567252136

Fotor_149736648673111

Fotor_149736385450021

Fotor_149736842734141

Fotor_149736957871690

Et tout ça, en buvant EXCLUSIVEMENT de l’eau du robinet  !

 

Allez les titis, on tient le coup ! Si ça se trouve, le mois prochain il y aura de nouveau de la neige sur Belledonne.

Fotor_149668210510624

.

Et vous, comment vivez-vous cette chaleur accablante ?

.

A bientôt !

Fotor_14971198188549

Catherine

Un peu plus de vingt heures, un peu de vent, un peu d’espoir… Coccinelle à battu des ailes. Hélas, l’orage va encore passer à côté.

Fotor_149737988425229

Publié dans | Tagué , , , , , | 9 commentaires

#covfefe

Depuis fin 2016, Donald Trump est le président des Etats-Unis, succédant à Barack Obama. Hormis leurs différences politiques, ce fut une vraie révolution dans le domaine de l’image. Et dans la manière de communiquer !

Donald Trump, apparemment victime d’insomnies, communique sur Twitter quasiment chaque nuit. Il y fait des mises en garde, des informations, des menaces, … cent quarante caractères pour des messages qui pourraient changer la face du monde.

Grâce à celui de ce matin, Twitter s’est affolé. C’est vrai que son message était sibyllin et qu’il fallait soit être dans la confidence, soit avoir le cerveau décrassé au café pour comprendre de quoi il retournait.

Screenshot_20170531-155717

 

Bon, je me débrouille pas mal en anglais, mais covfefe ? jamais vu.

Et quand Donald Trump poste un message incompréhensible, il n’y a pas que moi qui m’interroge. LE MONDE ENTIER le voit et réagit.

Ce fut le prétexte à une grande marrade mondiale, dans le but de plaisanter et au passage se payer la tête du président américain ! Evidemment, les tweets qui font référence aux informations françaises ou ceux postés uniquement pour blaguer m’ont semblé les plus drôles.

2017-05-31

2017-05-033

2017-05-034

2017-05-035

2017-05-036

2017-05-037

2017-05-038

2017-05-039

2017-05-040

2017-05-041

2017-05-042

2017-05-043

2017-05-044

.

Tout ça sans oublier bien sûr les horreurs sur la planète, et évidemment le pouvoir dans les mains de  Donald Trump.

2017-05-032

 

Il n’a fallu que trois minutes pour qu’un deuxième message soit posté par Donald Trump qui a lancé le défi de trouver la signification de covfefe.

Screenshot_20170531-160223

.

Dans l’histoire, il y a au moins un twittos français qui a trouvé un covfefe sur Le Bon Coin-Coin !

Screenshot_20170531-154248

 

Et si covfefe entrait au dictionnaire : boulette, gaffe, connerie ?

Ah oui… L’explication serait :

Screenshot_20170531-155027.png

 

(n.) Quand vous voulez dire « couverture » mais que vos mains sont trop petites pour taper toutes les lettres sur votre clavier.

 

 

A bientôt

Fotor_149615602588663

Catherine

Publié dans | 3 commentaires

Sir Roger Moore KBE

  • alias Simon Templar
  • alias Lord Brett Sinclair
  • alias James Bond 007
14 octobre 1927, Stockwell, Londres, Royaume-Uni / 23 mai 2017, Suisse
.
2017-05-23 roger moore
Publié dans | 3 commentaires